Le projet du Budget 2020 à nouveau examiné

0

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé, mardi 1er octobre 2019 à la Primature, la réunion de la conjoncture économique. Au cours de cette importante séance de travail, les participants ont à nouveau examiné le projet du Budget pour l’exercice 2020. A ce sujet, l’option sera levée définitivement au cours du Conseil des ministres du vendredi 4 octobre avant son dépôt au bureau de l’Assemblée nationale. Les vice-Premier ministres du Budget, Jean-Baudouin Mayo, et du Plan, Elysée Munembwe, les ministre d’Etat à l’EPST, Willy Bakonga, le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy, le vice-ministre des Finances, Junior Mata, ainsi que le délégué de la Banque centrale du Congo ont tous pris part à la réunion de la conjoncture économique.

Le ministre d’Etat et ministre de l’EPST, sur demande du Premier ministre, a exposé les faits constatés dans les écoles publiques depuis la mise en œuvre de la gratuité de l’enseignement primaire en RD-Congo. Sur ce dossier, le VPM du Budget Jean-Baudouin Mayo a annoncé que lors du prochain Conseil des ministres, des nouveaux ajustements et mesures d’encadrement seront présentés et analysés. Le ministre de la Défense nationale, Aimé Ngoy, a, quant à lui, soumis au chef du gouvernement quelques priorités liées à la sécurité à l’Est de la RD-Congo.

L’examen de la note du gouverneur de la Banque centrale du Congo sur le financement du déficit du 3ème trimestre 2019 a été également évoqué. Sur ce point, selon le communiqué de la réunion de la conjoncture économique, le gouvernement s’est engagé à couvrir ce déficit, car cela peut avoir des répercussions fâcheuses jusqu’à la fin de l’année 2019.

Le FMI disponible à offrir son expertise pour un budget réaliste

Par ailleurs, le Premier ministre Sylvestre Ilunga a eu, le même mardi à l’Immeuble du gouvernement, une séance de travail avec la mission du Fonds monétaire international -FMI-, conduite par Maurcio Villafuerte. «Les discussions ont planché sur l’examen de l’exécution du Budget 2019 et les préparatifs du projet du Budget 2020 ainsi que les observations et les étapes préliminaires de la mission du FMI», peut-on lire dans le communiqué de la Primature. Durant les échanges, le FMI s’est dit disponible à offrir son expertise et ses conseils pour que la RD-Congo dispose d’un budget réaliste.

Arrivée à la fin de sa mission, l’équipe d’experts du FMI a fait au Premier ministre la restitution des différents contacts avec les responsables du gouvernement après une courte visite de travail à Kinshasa. Cette visite s’est inscrite dans le cadre de la coopération active entre le FMI et la RD-Congo.

Christian BUTSILA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom