Kinshasa: Ngobila préside le premier Conseil des ministres

0

Le chef de l’exécutif provincial de Kinshasa a, jeudi 04 juillet à l’Hôtel de ville, présidé le premier Conseil des ministres de son nouveau gouvernement. Six points étaient à l’ordre du jour. Les ministres provinciaux nouvellement nommés ont examiné les questions relatives à l’opérationnalisation du gouvernement provincial, ses objectifs et les missions lui assignés, les textes et les lois devant organiser l’exécutif provincial, les échanges ainsi que les divers. Tous ces points ont été assortis d’une communication du n°1 de la ville Gentiny Ngobila Mbaka. A ce propos, l’autorité urbaine a félicité les membres de son gouvernement pour avoir été choisis en tant que tels, tout en attirant leur attention sur le sérieux qui doit caractériser désormais leur travail. Il les a aussi invités à faire preuve de courage, de moralité et surtout d’initiatives pour mériter la confiance qu’il a placée en eux. Concernant l’opérationnalisation du gouvernement provincial, cinq commissions ont été constituées. Il s’agit de la commission des Lois présidée par le ministre provincial des Infrastructures, la commission Economique et financière dirigée par le ministre en charge des Finances, et la commission Sécurité, politique et administrative placée sous la coordination du ministre provincial de l’Intérieur. Quant à la commission Environnement et aménagement du territoire, elle sera coordonnée par le ministre de l’Environnement. La cinquième commission est consacrée aux Activités socio-culturelles, laquelle sera sous la supervision du ministre en charge de la Culture. Ceci, pour mieux organiser le travail au sein du gouvernement provincial. Pour ce qui est des missions et objectifs assignés au gouvernement Ngobila, il y a lieu de noter la maximisation des recettes de la ville, la lutte contre l’insalubrité, l’insécurité, les nuisances sonores en l’occurrence les  tapages nocturnes et diurnes. C’est à cette occasion que le gouverneur a accordé à chacun des 24 bourgmestres de Kinshasa, une dotation de 16 millions de Francs congolais pour soutenir l’Opération «Kinshasa bopeto». Les autorités municipales de Kinshasa devront dans ce cadre élaborer un plan de travail prioritaire. Faute de temps, deux points à l’ordre du jour ont été renvoyés au prochain Conseil des ministres prévu pour ce lundi.OK

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom