HVK: Ngobila remet des jeeps aux bourgmestres

0

Le nouveau gouverneur de la ville province de Kinshasa marque déjà les esprits de ses collaborateurs. Au terme d’une réunion, vendredi 10 mai avec les bourgmestres et les commandants de différents commissariats de la Police de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila Mbaka a remis 2 jeeps 4×4 à chaque commune, pour faciliter le travail des bourgmestres et leurs adjoints. Après cette cérémonie, le nouveau locataire de l’Hôtel de ville de Kinshasa s’est rendu à la Cité Mama Mobutu, dans la commune de Mont-Ngafula, pour non seulement s’imprégner des dégâts causés par l’érosion qui menace cette prestigieuse cité, mais également annoncer le début des travaux de lutte antiérosive.

Les 24 communes de la ville province de Kinshasa sont dotées des charrois automobiles neufs. Au terme d’une réunion vendredi 10 mai à l’Hôtel de ville, Gentiny Ngobila Mbaka a remis deux jeeps 4×4 à chaque bourgmestre. «Il s’agit des outils de travail pour permettre aux bourgmestres et leurs adjoints de bien circuler dans tous les coins de leurs communes respectives, pour s’imprégner des problèmes de leurs administrés», a souligné Gentiny Ngobila.

Côté bénéficiaires, la joie a été grande. Baylon Gaibene, bourgmestre de la commune de Matete, a promis de faire bon usage de ce charroi automobile. «Je suis très content de recevoir ces véhicules. Nous avons travaillé pendant plusieurs années avec nos propres véhicules. Aujourd’hui, la ville province de Kinshasa nous a récompensés en nous dotant des véhicules de service. Nous ne pouvons qu’avoir un sentiment de joie. Nous remercions le gouverneur de la ville, Gentiny Ngobila pour ce geste, et le Chef de l’Etat Félix Tshisekedi pour son programme d’urgence de 100 jours axé sur le changement de la RD-Congo», a-t-il indiqué. Et de poursuivre: «nous allons prendre soin de ces véhicules comme nos bébés parce que ce sont des outils de travail. Et nous pensons que dans les jours à venir, l’Hôtel de ville va nous les rétrocéder. Maintenant que nous avons ces moyens officiels de déplacement, nous sommes obligés d’accéder dans tous les coins de nos communes afin de nous imprégner des problèmes de nos populations». L’occasion faisant le larron, Baylon Gaibene a également évoqué le problème de la voirie de sa juridiction: «la commune de Matete est comme toutes les autres communes de la ville de Kinshasa. C’est la commune la mieux urbanisée de la capitale. Des routes ont été construites en 1960. C’est normal qu’aujourd’hui, ces routes se délabrent. Nous espérons qu’avec le programme du Président Félix Tshisekedi, la population de Matete verra ses routes réhabilitées».

Début imminent des travaux de la lutte antiérosive

Après cette cérémonie, le gouverneur de la ville de Kinshasa s’est rendu à la Cité Mama Mobutu, dans la commune de Mont-Ngafula, en compagnie du ministre national des Infrastructures et travaux publics, Thomas Luhaka. Sur demande du Chef de l’Etat Félix Tshisekedi, les deux personnalités sont allées non seulement pour s’imprégner des dégâts causés par l’érosion qui menace cette prestigieuse cité, mais également annoncer le début imminent des travaux de la lutte antiérosive. Accueilli en pompe par les habitants de ce coin de la capitale RD-congolaise qui l’attendaient, le Gouv’ Ngobila s’est exprimé en ces termes: «l’érosion qui s’est créée ici au quartier Mama Mobutu, est une catastrophe qui vient d’occasionner l’écroulement de beaucoup de maisons. Je vois d’autres habitations qui sont également très menacées. Le Président de la République Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo a écouté vos pleurs; il nous envoie non seulement pour voir mais aussi pour débuter les travaux dès demain». Les travaux de la lutte antiérosive devaient débuter samedi dernier, sous la conduite d’une entreprise chinoise recrutée sur place à Kinshasa.

Olitho KAHUNGU 

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom