Fatshi charge Ilunga Ilunkamba de porter ses 20 piliers

0

Le suspens entretenu autour du successeur s’est estompé le lundi 20 mai 2019 à la suite de la nomination du Professeur Sylvestre Ilunga Ilunkamba en tant que nouveau Premier ministre. Aussitôt nommé, ce docteur en Economie a été présenté à la presse par le porte-parole du Président de la République et a prononcé ses premiers mots en tant que Chef du gouvernement. 

Usant de gratitude, ce septuagénaire a d’entrée de jeu déclaré: «Je voudrais d’abord remercier sincèrement le Chef de l’Etat de m’avoir nommé Premier ministre en m’assurant de sa confiance dans cette lourde mission. Je voudrais aussi remercier Son Excellence Joseph Kabila de m’avoir proposé comme candidat Premier ministre».

Au-delà de ces remerciements, Ilunga Ilunkamba s’est dit conscient de la lourde charge qui l’attend. «Je considère ma nomination comme une lourde responsabilité en ce moment crucial de l’histoire de notre pays. Je m’engage à mobiliser toute mes capacités pour faire fonctionner de manière harmonieuse la coalition au niveau du gouvernement et à contribuer à l’amélioration des situations de vie des RD-Congolais», a dit le nouveau Premier ministre, chargé par le Président Félix Tshisekedi porter, incarner et matérialiser sa vision pour offrir aux RD-Congolais un vécu digne et honorable.  Sur ses épaules, Ilunga porte les 20 piliers de la vision de Tshisekedi repartis selon 4 axes prioritaires: l’homme, la croissance économique, la bonne gouvernance et la société solidaire. Il a été mis au parfum de ces piliers, qui soutiennent la vision de Fatshi, quelques instants avant l’annonce officielle de sa nomination et à la faveur d’un entretien avec le Chef de l’Etat à la Cité de l’Union africaine. Ce dernier est revenu sur ces différents piliers dans son allocution faite à l’ouverture du séminaire des gouverneurs, le 13 mai dernier à Kinshasa. Il s’agit entre autre de la paix et la sécurité, la consolidation de la démocratie, la réhabilitation de l’image de la diplomatie, la consolidation de la stabilité macro-économique, l’éducation, l’emploi et la formation professionnelle, l’amélioration du climat des affaires, l’accès à l’eau et l’électricité, etc.

Au sujet de la formation du gouvernement, le PM a fait savoir: «Je viens d’être nommé. C’est un premier pas qui est fait pour la nomination de l’équipe gouvernementale… Une fois les consultations terminées, on pourra déterminer le délai pour la formation du gouvernement». Septuagénaire, Sylvestre Ilunga Ilunkamba, originaire du Haut-Katanga, a longtemps œuvré dans le Comité de pilotage de la réforme des entreprises publiques -COPIREP- avant de rallier la Société nationale de chemin de fer -SNCC. Il est professeur dans la faculté d’économie à l’Université de Kinshasa -UNIKIN.

YA KAKESA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom