Baromètre 2017: comme en 2016, AfricaNews reste le tabloïd favori des RD-Congolais

0
73

L’Institut de sondages d’opinion «Les points» vient de publier son numéro 000 de décembre 2017 consacré aux personnalités et évènements ayant marqué l’année 2017. Ce sondage accorde aussi quelques pages aux médias dont le paysage connait aujourd’hui une forte mutation imposée par les réalités de l’heure dues aux exigences de nouvelles technologies de l’information et de la communication-NTIC. La presse écrite par exemple, avec 8% d’audience globale, connait, depuis quelques années, une baisse en termes de qualité et de quantité d’informations mais aussi d’audience. Néanmoins, AfricaNews se refuse de courber l’échine et cherche toujours à sortir du lot. Comme en 2016, le Trihebdomadaire panafricain conserve sa première place avec 62%, grâce à sa régularité et au sérieux dans le travail. Des efforts visiblement louables méritant des encouragements pour AfricaNews, sachant que ce tabloïd, comme la plupart des canards paraissant au pays, évolue dans un contexte de forte concurrence imposée par les nouveaux médias ainsi que les difficultés financières auxquelles sont confrontés les organes de presse. Pour sa part, Le phare arrive en deuxième position avec 57%, suivi du Trihebdomadaire Congo Nouveau-56%. Les respectés confrères L’avenir et Forum des As se classent 4ème et 5ème avec respectivement 55% et 53%. Avec 78% d’audience globale, les medias en ligne ont bousculé l’ordre jusque-là établi. Selon Les points, en 2017, l’on a noté une forte progression de sites d’informations en ligne en termes de quantité et de qualité. Le cas du site Actualités.cd qui monte en puissance avec 68% et Zoom-éco, la grande révélation de l’année dans le secteur des informations économiques et financières.

 

«Les Points» vient de publier son tout dernier sondage de l’année 2017 dans lequel il dévoile aussi les points de vue de la population sur les comportements des médias RD-congolais. Il s’agit de la Presse écrite, l’audiovisuel et les médias en ligne. La Presse écrite, selon Les points, connait depuis quelques années une baisse en termes de qualité et de quantité d’informations mais aussi d’audience. A en croire l’enquête, la raison principale demeure la forte concurrence que lui imposent les nouveaux médias mais aussi les difficultés financières auxquelles sont confrontés les organes de presse en général dans un pays où l’Etat n’accorde aucune subvention. En plus, poursuit Les Points, alors qu’ils essaient de s’adapter aux impératifs de la modernité en se dotant des sites internet, beaucoup de journaux RD-congolais ne mettent à jour régulièrement leurs sites et accordent toujours beaucoup de valeurs aux journaux papiers qui se consomment de moins en moins. Malgré cela, certains journaux arrivent à faire face et à sortir du lot. Parmi eux, AfricaNews a conservé sa première place de l’année dernière avec 62% essentiellement à cause de ses analyses. Le journal du quartier Beau Vent reste donc le tabloïd préféré des RD-Congolais friands de l’information fouillée.

Pour sa part, Le phare arrive en deuxième position avec 57%, suivi du Trihebdomadaire Congo Nouveau-56%-, qui doit sa troisième place à ses analyses et surtout aux dossiers chauds. L’avenir et Forum des As se classent 4ème et 5ème avec respectivement 55% et 53%.

 

Les médias en ligne bousculent l’ordre

Selon Les points, en RD-Congo, les réseaux sociaux passent à la première marche de la communication grâce aux médias en ligne, les plus suivis actuellement. Le sondage note renseigne que la possibilité pour les citoyens de toutes les bourses de s’approprier d’un téléphone androïd et l’accès facile à des informations à partir du téléphone mobile ont participé, d’une certaine manière, à l’éclosion des médias en ligne. Avec 78% d’audience globale en 2017, les sites d’informations en ligne ont connu une forte progression en termes de quantité et de qualité. Les sites autrefois à la pointe de l’information comme 7sur7.cd et Politico.cd ont fait face à la concurrence d’autres sites plus actualisés à l’instar d’Actualités.cd-68%- et C-News-51%- qui montent en puissance. La grande révélation de l’année dans ce secteur aura été le site Zoom-éco. Spécialisé dans des informations économiques et financières, Zoom-éco est devenu une référence en la matière. Edité par le groupe Zoom média, ce site est opérationnel depuis le 1er mars 2016 et s’impose petit à petit comme la référence de l’information spécialisée en matières économique, financière et de développement en RD-Congo.

 

La télévision s’en sort avec 74% d’audience globale

Sachant que les téléspectateurs zappent les chaines en fonction des programmes qui leur sont intéressants, aucune chaine de télévision n’est suivie à la longueur de journée pour prétendre être celle qui est la plus suivie que les autres. Qu’elles diffusent en claire-analogie- ou en mode câblé ou par satellite, elles font face à une forte concurrence des chaines étrangères qui présentent une diversité des programmes plus riches. Qu’à cela ne tienne, certains de leurs programmes restent très suivis. C’est le cas de Foot et émissions sportives de la RTNC-76%-, dans la rubrique des faits de société, Molière TV domine avec ses émissions «Ya babola» et «Kin Makambo»-71%. L’émission musicale Karibu Variétés diffusée chaque dimanche à la RTNC-67%- tient la tête dans les programmes culturels; Kiosque-52%-, une émission du débat et d’analyse diffusée sur CCTV et Canal Kin chaque jour occupe la première place dans la rubrique des débats de presse.

Quant à la station Radio, Top Congo occupe la première place des radios les plus suivies au cours de l’année 2017 grâce à trois de ses émissions phares que sont, Top Sports-61%-, le débat, une émission interactive-54%-, la grande édition du journal parlé-41%. Dans la rubrique des programmes de diffusion des musiques, la station radio Nostalgie FM tient le devant avec 31%, suivie de Kin FM.

Olitho KAHUNGU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom