Riposte contre Ebola: Fatshi bat le rappel des troupes

0

Face à l’alerte mondiale contre l’épidémie à virus Ebola, le Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi bat le rappel de ses troupes. Il ne veut plus croiser les bras, il tient à accroitre des mesures de prévention pour arriver au bout de ce virus.

Dans un communiqué de presse rendu public le week-end par Vital Kamerhe, directeur du Cabinet du Chef de l’Etat, il est mentionné que la RD-Congo prend acte de la déclaration de l’Organisation mondiale de la santé -OMS- faisant de l’épidémie à virus Ebola une urgence de santé publique de portée internationale. Aussi, la RD-Congo s’approprie les recommandations du directeur général de l’OMS de ne pas imposer des restrictions des voyages et de commerce ainsi que la stigmatisation des populations se trouvant déjà dans le besoin d’une assistance.

Raison pour laquelle, la conduite de la riposte à l’épidémie à virus Ebola se fait désormais sous la supervision directe du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi. Sur la même lancée, il a été décidé de confier la responsabilité du secrétariat technique du Comité multisectoriel à une équipe d’experts, sous la direction du Pr. Jacques Muyembe Tamfum. «Cette équipe d’experts a pour mission d’assurer la coordination de l’ensemble d’activités de mise en œuvre de la stratégie de riposte à la maladie à virus Ebola», précise ledit communiqué, soulignant que «le secrétariat technique est chargé de mettre en place toutes les mesures innovantes urgentes et indispensables au contrôle rapide de l’épidémie». Au demeurant, le Chef de l’Etat Félix Antoine Tshisekedi rassure les populations RD-congolais et les pays voisins que les mesures actuellement prises en RD-Congo sont de nature à éradiquer l’épidémie à virus Ebola. Cette maladie a déjà fait de nombreuses victimes à l’Est du pays, dont un pasteur dans la ville de Goma. Selon plusieurs constats, cette épidémie persiste à cause de la persistance des groupes armés qui écument l’Est du pays et mettent en mal les équipes de la riposte. Les forces militaires sont également mises à contribution pour nettoyer ce coin du pays des groupes armés résiduels et permettre ainsi la mobilité des équipes de la riposte. Octave MUKENDI

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom