Lualaba: fausse alerte sur la maladie à virus Ebola

0

Le chef de la division provinciale de la Santé du Lualaba est formel: «Il n’y a pas de lien épidémiologique de la maladie à virus Ebola, et il n’y a pas aussi de cas de cette maladie ici chez nous». Il a donné cette précision pour effacer les fausses rumeurs sur la présence de ce virus au Lualaba. «Les examens ont été faits sur les malades. Nous voulons rassurer toute la population de la ville de Kolwezi et celle de la province du Lualaba, de vaquer normalement à leurs activités et de n’avoir aucune psychose en rapport avec la maladie à virus Ebola», a lancé le Dr Gérard.

De fausses rumeurs ont fait état de la présence de la maladie à virus Ebola dans la province du Lualaba, dans l’ex-Grand Katanga. Des rumeurs alarmantes de nature à troubler la quiétude des paisibles citoyens. Les responsables sanitaires de cette province n’ont pas tardé à démentir cette fausse information et à appeler la population du Lualaba à vaquer valablement à ses occupations quotidiennes.  Devant la presse locale, Dr Gérard a déclaré ceci: «en ma qualité de Chef de division provinciale de la Santé du Lualaba, nous sommes obligés avec mes collaborateurs de répondre aujourd’hui à un questionnement qui vient pratiquement de toute la communauté de la ville de Kolwezi et de la province du Lualaba. S’agissant du cas soigné et pris en charge à Mwangeji, le médecin directeur de cette entité se trouve à mes côtés et représente pratiquement tous les agents qui sont ici», a-t-il dit. Puis: «Je tiens à rassurer la population qu’on n’a enregistré aucun cas de la maladie à virus Ebola non seulement à Kolwezi, mais aussi dans toute la province de Lualaba. La personne malade est une résidente de Tshala depuis plus de 3 ans. C’est une personne qui n’a jamais voyagé et n’a aucune notion de voyage. Il faut noter que notre écosystème n’a pas d’indentification de réservoir de la maladie à virus Ebola. Ce cas a été pris en charge de manière routinière et tous les malades ont subi les examens appropriés. Les analyses ont été menées non seulement sur les malades, mais aussi dans leur environnement. Le personnel médical est descendu sur le terrain pour s’enquérir de la situation en vue de la prise des mesures préventives qui s’imposent».

Une nouvelle qui rassure et met fin aux racontars. «Il n’y a pas de lien épidémiologique de la maladie à virus Ebola, et il n’y a pas aussi de cas de cette maladie ici chez nous. Forts des résultats des examens effectués sur les personnes suspectées, nous tenons à rassurer toute la population de la ville de Kolwezi et celle de la province de Lualaba de vaquer normalement à leurs activités et de n’avoir aucune psychose en rapport avec la maladie à virus Ebola», a conclu le Dr Gérard.Roddy Grâce BOSAKWA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom