Kasaï-Oriental: la campagne de riposte contre la rougeole lancée

0

La lutte contre l’épidémie de la rougeole reste un défi à relever et dont la mobilisation concerne, non seulement le gouvernement de la République et ses partenaires, mais également toutes les forces vives du pays appelées à sensibiliser les parents et gardiens d’enfants pour leur vaccination. Cette riposte qui cible 37.954 enfants de 6 à 59 mois durera près d’une semaine pour Kabeya-Kamuanga, avant de s’étendre sur d’autres territoires.

La campagne de riposte contre la rougeole a été lancée le samedi 03 août 2019, dans le territoire de Kabeya Kamuanga, au Kasaï Oriental, par le directeur de cabinet adjoint du Chef de l’État, Olivier Mondonge, accompagné du gouverneur de province Jean Maweja Muteba et du représentant permanent du Fonds des Nations unies pour l’enfance -UNICEF-, Édouard Beigberder. La province du Kasaï-Oriental est, à l’instar d’autres provinces de la RD-Congo, confrontée à cette épidémie de rougeole dans plusieurs de ses zones de santé. Le choix porté sur le territoire de Kabeya Kamuanga n’est fortuit. Il se justifie par le fait que sur 495 cas, 9 décès ont été enregistrés sur l’ensemble de la province; 268 cas et 8 décès sont déplorés pour le seul territoire de Kabeya-Kamuanga. Un véritable problème pour la santé de la population. Cette riposte qui cible 37.954 enfants de 6 à 59 mois durera près d’une semaine pour Kabeya-Kamuanga, avant de s’étendre sur d’autres territoires. La lutte contre l’épidémie de la rougeole reste un défi à relever et dont la mobilisation concerne, non seulement le gouvernement de la République et ses partenaires, mais aussi toutes les forces vives du pays appelées à sensibiliser les parents et gardiens d’enfants pour leur vaccination. Mieux vaut prévenir que guérir dit-on.Octave MUKENDI

La campagne de riposte contre la rougeole a été lancée le samedi 03 août 2019, dans le territoire de Kabeya Kamuanga, au Kasaï Oriental, par le directeur de cabinet adjoint du Chef de l’État, Olivier Mondonge, accompagné du gouverneur de province Jean Maweja Muteba et du représentant permanent du Fonds des Nations unies pour l’enfance -UNICEF-, Édouard Beigberder. La province du Kasaï-Oriental est, à l’instar d’autres provinces de la RD-Congo, confrontée à cette épidémie de rougeole dans plusieurs de ses zones de santé. Le choix porté sur le territoire de Kabeya Kamuanga n’est fortuit. Il se justifie par le fait que sur 495 cas, 9 décès ont été enregistrés sur l’ensemble de la province; 268 cas et 8 décès sont déplorés pour le seul territoire de Kabeya-Kamuanga. Un véritable problème pour la santé de la population. Cette riposte qui cible 37.954 enfants de 6 à 59 mois durera près d’une semaine pour Kabeya-Kamuanga, avant de s’étendre sur d’autres territoires. La lutte contre l’épidémie de la rougeole reste un défi à relever et dont la mobilisation concerne, non seulement le gouvernement de la République et ses partenaires, mais aussi toutes les forces vives du pays appelées à sensibiliser les parents et gardiens d’enfants pour leur vaccination. Mieux vaut prévenir que guérir dit-on.

Octave MUKENDI

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom