Ebola: les partenaires approuvent le «Plan Muyembe»

0

C’est à l’issue de trois jours de réflexions ayant réuni tous les experts et partenaires impliqués dans la lutte contre Ebola en RD-Congo que le plan stratégique de riposte revu et corrigé, appelé «Plan Muyembe» a été approuvé vendredi 2 août à partir de la ville de Goma au Nord-Kivu. Les échecs des précédents cas enregistrés ont été pris en compte dans ledit plan qui intègre en même temps l’aspect multisectoriel de la riposte. Concernant particulièrement la situation volcanique de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, ce plan a formulé des recommandations intéressantes. Il s’agit du travail à réaliser entre la psycho et la communication des jeunes en faveur de la riposte, l’implication des leaders locaux; l’approfondissement des investigations autour de la femme du cas;  faire la vaccination géographique; faire le séquençage. Ce n’est fini. Il a été aussi recommandé l’alignement tous azimuts des partenaires; la bonne gestion de l’information pour rassurer la population et les pays voisins, dont le Rwanda et, enfin, limiter la mobilité des contacts. Selon le Dr Jean-Jacques Muyembe, coordonnateur de l’équipe de riposte contre cette épidémie, Ebola n’est pas une carrière. Raison pour laquelle il a invité les équipes à l’obligation des résultats escomptés.

MSF érige un centre au quartier Munigi

Le nouveau centre de traitement de la maladie à virus Ebola dans la ville de Goma est situé à 5 km du centre-ville, dans le quartier périphérique de Munigi. Ce centre construit sur une surface d’un hectare et demi a une capacité d’internement de 72 malades et dispose de plusieurs pavillons de dépistage. Il s’agit d’un complexe médical en préfabriqué comprenant aussi des compartiments pour le personnel soignant et l’administration. Sa particularité est d’avoir des chambres individuelles plus spacieuses avec des latrines individuelles. D’après les explications des équipes techniques de Médecin sans frontière -MSF-, les travaux de construction dudit centre seront complètement achevés dans une semaine. Ce centre est érigé pour parer à toute éventualité. Entretemps, les équipes travaillent pour contenir Ebola dans le foyer en respectant scrupuleusement toutes les mesures sanitaires.

La coordination multisectorielle attendue à Beni ce lundi

Dès ce lundi 5 août, l’équipe de coordination multisectorielle va se rendre à Beni, considéré comme le foyer de résistance d’Ebola. A en croire le Dr. Muyembe, la situation de l’épidémie est stable à Goma. «Les deux malades internés au Centre de traitement d’Ebola à Goma -CTE- sont sous traitement et leur état de santé s’améliore», a-t-il dit dimanche 4 août lors de sa ronde dans certaines églises à Goma. Il a également annoncé que 15 suspects attendent les résultats de leurs examens pour déterminer leur état viral. Octave MUKENDI

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom