Accusé d’être à l’origine des massacres à Yumbi, Ngobila déféré devant la justice

0

Une plainte déposée par le peuple Banunu Bobangi auprès de l’auditeur général des FARDC accuse Gentiny Ngobila, gouverneur de Maï-Ndombe, d’être à la base des massacres ayant causé la mort des centaines de personnes à Yumbi.

Déposée depuis le 23 février, cette plainte réclame justice pour honorer la mémoire de plus de 800 personnes -bilan provisoire de l’ONU- tuées par balle, à l’arme blanche ou encore calcinées.

A la suite du climat d’insécurité occasionné par ces massacres, la population de Yumbi n’a pas pu participer aux scrutins du 30 décembre 2018.

Cette plainte tombe au moment où Gentiny Ngobila, candidat gouverneur à Kinshasa, s’apprête à battre campagne. Elle risque de faire tâche d’huile sur l’image de l’ancien dirigeant du DCMP dans la course à la succession d’André Kimbuta.

Tino MBADA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom