Muyambo: déjà 3 ans de prison et un pied tuméfié

0
17

20 janvier 2015-20 janvier 2018. Il y a trois ans, jour pour jour, l’opposant Jean-Claude Muyambo a été arrêté puis transféré à Makala en marge des manifestations de l’Opposition contre la modification de la Loi électorale en janvier 2015. La justice l’a reconnu coupable d’abus de confiance dans l’affaire du conflit immobilier qui l’a opposé au sujet grec Alexandro Stoupis et condamné à 5 ans de prison. Muyambo clame son innocence dans cette affaire.

Tout anniversaire n’est pas une fête. Pour le cas Muyambo, il s’agit de trois ans de souffrance, à en croire son entourage qui continue à parler d’un procès politique et à déplorer l’indifférence du gouvernement alors que l’ancien ministre des Affaires humanitaires se plaint toujours de l’état de son pied gauche tuméfié à la suite du traitement qu’il aurait subi lors de son arrestation. Le président de la Solidarité congolaise pour la démocratie et le développement -SCODE-, parti membre de l’Alternance pour la République, l’une des plateformes qui soutiennent la candidature de Moise Katumbi à l’élection présidentielle, fait partie des prisonniers que l’Opposition considère comme détenus politiques et dont elle exige la libération. Son cas a été soumis à l’examen des forces politiques parties à l’Accord du 31 décembre 2016 et fait partie des matières dont doit se charger le Conseil de suivi de l’accord -CNSA- dans le cadre de décrispation du climat politique. Une délégation du CNSA conduite par Matadi Nenga, avec dans sa suite des agents du ministère de la Justice, lui a rendu visite en décembre dernier, dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord.

YA KAKESA 

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom