Matungulu ira sous le label SYENCO

0

Freddy Matungulu Mbuyambu Ilankir, président national de Congo na biso -CNB- et candidat déclaré à l’élection présidentielle du 23 décembre prochain, a, lors d’un point de presse mercredi 21 mars 2018 au siège de son parti politique, situé sur 3ème Rue dans la commune de Limete, annoncé la création de la plateforme Synergie électorale notre Cogo SYENCO. Comme le mouvement français «En marche» de récente mémoire, a souligné son initiateur Freddy Matungulu, la SYENCO se veut un lieu de rencontre et de convergence de tous les fils et de toutes les filles de la RD-Congo capables, intègres et prêts à se sacrifier, se remettre en cause, pour que naisse «le nouveau Congo». Ce regroupement électoral et politique poursuit trois principaux objectifs, à savoir: rétablir la dignité perdue de la grande nation RD-congolaise, s’assurer du retour de la sécurité sur l’ensemble du territoire national et lancer les travaux herculéens du développement d’une économie forte et inclusive. La sortie officielle de la SYENCO interviendra au mois de mai 2018 juste après la publication des listes de ses équipes dirigeantes.

Freddy Matungulu pense que, dans le contexte trouble du moment, les RD-Congolais doivent être plus que jamais unis et respectueux de leurs devoirs de patriotes, en particulier celui de participer massivement aux joutes électorales à venir. Pour lui, il faut que les élections s’organisent de façon responsable, dans la transparence et l’équité et les RD-Congolais doivent rester mobilisés, impliqués dans le suivi du processus électoral et maintenir la pression sur la Commission électorale nationale indépendante -CENI- et le gouvernement de la République pour qu’il en soit ainsi. C’est dans cette perspective qu’il a annoncé la création de la plateforme Synergie électorale notre Cogo -SYENCO. Ce regroupement électoral et politique se jettera à fond dans la prochaine bataille électorale pour la conquête du pouvoir. Pas du pouvoir pour le pouvoir, a insisté Freddy Matungulu, martelant sur l’impérium au service du souverain primaire et à tous les niveaux. La structure entend être totalement inclusif, visant à mettre au service de la nation le savoir-faire politique et technique collectif des RD-Congolais de tous les horizons politiques et de la Société civile. Elle sera le terrain national du réarmement politique et moral de nombreux RD-Congolais voulant se surpasser et s’investir résolument dans la reconstruction du pays.

Les objectifs principaux de la SYENCO

La SYENCO, dont la sortie officielle interviendra au mois de mai 2018, poursuit trois principaux objectifs. Il s’agit de: rétablir la dignité perdue de la grande nation RD-congolaise, s’assurer du retour de la sécurité sur l’ensemble du territoire national et lancer les travaux herculéens du développement d’une économie forte et inclusive. Comme le mouvement français «En marche» de récente mémoire, a souligné son initiateur Freddy Matungulu, la SYENCO se veut un lieu de rencontre et de convergence de tous les fils et de toutes les filles de la RD-Congo capables, intègres, et prêts à se sacrifier, se remettre en cause, pour que naisse «le nouveau Congo». «Près de soixante années après l’indépendance, notre pays et sa population vivent dans une misère d’enfer. Pour améliorer nos conditions de vie, nous devons remettre la patrie sur la voie du travail bien fait et du progrès», a recommandé l’ancien ministre de l’Economie, des finances et du Budget -de février 2001 à avril 2003. Matungulu invite les RD-Congolais, formations et personnalités politiques et les organisations de la Société civile, désireux de construire la SYENCO pour rebâtir la RD-Congo, à se joindre à eux, en communiquant leurs manifestations d’intérêt à l’adresse e-mail: synergienotrecongo@gmail.com.

L’énergie et le savoir-faire de Matungulu au service de la nation

Candidat déclaré à l’élection présidentielle du 23 décembre prochain, Freddy Matungulu se met en ordre de bataille pour prendre en main le moment venu, si tel est le vouloir du peuple RD-congolais, le destin du pays. «Je souhaite dans les prochains mois, si le peuple le veut dans les prochaines années, mettre toute mon énergie et mon savoir-faire au service de notre nation, pour lui permettre de redonner vie à son économie, d’amorcer le processus d’amélioration des conditions de vie des populations et de redonner à ces dernières la dignité et le prestige national perdus», a-t-il promis. Matungulu croit en la fin de la marginalisation politique du peuple RD-congolais. «Je lui ferai retrouver sa place souveraine à la table de grandes décisions qui affectent le destin et l’avenir de la nation. Sous mon mandat, le peuple RD-congolais retrouvera son droit de sanctionner les dirigeants. Il redeviendra le patron et les dirigeants ses dignes serviteurs», a-t-il poursuivi, désirant un pays où personne ne sera au-dessus de la loi. L’initiateur de la SYENCO ambitionne de transformer les abondantes ressources naturelles de la RD-Congo en richesses pour ses populations. Pour y arriver, il envisage mettre en place un environnement qui permettra à tous les RD-Congolais, à commencer par les plus défavorisés, de se sentir et d’être impliqués dans la conduite de la nation, de mettre leurs talents au service du pays. Dans cette perspective, a-t-il rassuré, le prestige social de la bonne éducation sera établi et le travail bien fait reconnu à sa juste valeur. Matungulu qui croit au respect des lois de la République, s’emploiera à faire de la RD-Congo un Etat de droit respectable.

Christian BUTSILA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom