Lors de sa visite au siège de l’AFDC, Aubin Minaku vante les mérites du parti de Bahati

0
17

Mardi 23 janvier 2018, le secrétaire général de la Majorité présidentielle -MP-, Aubin Minaku Ndjalandjoko, a visité le siège de l’Alliance des forces démocratiques du Congo -AFDC. Cette visite entre dans le cadre d’une tournée qu’il effectue dans les sièges de tous les partis politiques, membres de la MP, sur instruction du Chef de l’Etat Joseph Kabila Kabange, autorité morale de cette famille politique. La motivation de cette descente est liée aux préparatifs de prochaines élections qui pointent à l’horizon. Dès son arrivée, Aubin Minaku a été accueilli par les hauts cadres du parti, dont Modeste Bahati Lukwebo, autorité morale de l’AFDC, le président national ai, Placide Tshisumpa, ainsi que les députés nationaux. Le mot de bienvenue a été prononcé par le secrétaire général de l’AFDC, Patrick Djanga, qui a réitéré l’attachement et la loyauté de son parti et de son autorité morale à Joseph Kabila. Après un bref échange avec les membres du directoire national de l’AFDC, Aubin Minaku a exprimé sa joie et sa satisfaction pour l’accueil chaleureux lui réservé par une centaine de militants et cadres qui avaient pris d’assaut le siège de l’AFDC situé sur l’avenue de la Libération -ex-24 novembre. Au cours de sa visite, le secrétaire général de la MP a vanté l’organisation impeccable de l’AFDC. «Je ne suis pas surpris de cette organisation, car je n’ai fais que constater ce que je connaissais déjà. Aujourd’hui dans notre pays et à la MP, tout le monde sait que l’AFDC c’est un parti politique réel qui existe sur toute l’étendue de la République. Sa création a été faite avec des méthodes politiques appropriées. Son implantation à travers la République c’est un résultat d’un travail de terrain réalisé avec professionnalisme par Bahati Lukwebo, initiateur de l’AFDC, et ses collaborateurs», a-t-il apprécié. Et le SG Minaku de poursuivre: «pour les élections à venir, la MP peut compter avec l’AFDC. Je confirme que ce parti politique est réellement la deuxième force de notre famille politique».

Le nouveau comité fédéral/Mont-Amba installé

Par ailleurs, dans le cadre de sa redynamisation dans la ville de Kinshasa, en vue des prochaines élections, l’AFDC a procédé à l’installation de son nouveau comité fédéral du district de Mont-Amba, le samedi 20 janvier 2018. Lors de cette cérémonie qui a connu la présence de l’autorité morale, de hauts cadres et des députés de l’AFDC, le siège fédéral situé sur l’avenue By-pass, en face du Camp Kabila, dans la commune de Lemba, a refusé du monde. Tout a commencé par une courte prière dite par l’un des cadres du parti, le Pasteur Disashi            Kalenga puis le mot de bienvenue du président fédéral, Guy-Richard Malongo, qui a, par la même occasion, présenté une centaine de membres de son comité à l’assistance. Prenant la parole, le secrétaire général de l’AFDC, Patrick Djanga, ne s’est pas empêché de féliciter le président fédéral de Mont-Amba pour son engagement dans la redynamisation des activités du parti dans cette contrée de Kinshasa. Le clou de la manifestation était l’investiture officielle du nouveau comité fédéral par Modeste Bahati. L’initiateur de l’AFDC a salué le sens d’organisation de ce comité avant de souhaiter plein succès aux heureux promus. Il a en outre lancé un appel à chacun de travailler pour gagner les élections prévues le 23 décembre 2018, en obtenant plusieurs sièges à tous les niveaux. Selon les observateurs, l’AFDC est l’une des rares formations politiques du pays qui se distinguent par son sens élevé d’organisation et de son caractère national. Le parti de Modeste Bahati place toujours l’homme au centre de ses préoccupations, car émanant de la Société civile. Créée en 2010, l’AFDC est répandue sur toute l’étendue de la République.

Christian BUTSILA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom