L’argent et un ordre de mission non signé à l’origine d’une rixe filmée entre un gendre et le Dircab du PM

0
10

A la Primature, depuis quelques jours, les Conseillers du Premier ministre accusent le Directeur de cabinet, tableaux à l’appui, d’une série de détournements des sommes destinées à leurs salaires. Michel Nsomue Nsomue a réagi à ces attaques par un sulfureux communiqué mais les conseillers et les chargés d’études sont revenus à la charge, menaçant de le traduire en justice. En attendant, le Président de la République a ordonné la révocation et l’arrestation immédiate de toute personne impliquée dans la bagarre qui a éclaté le lundi 05 mars à l’Hôtel du Gouvernement.

Les bureaux de travail du Premier ministre Bruno Tshibala, qui séjourne pour la deuxième fois en six mois en France pour des raisons de santé, ont servi de ring de combat entre deux cadres de la Primature, lundi 05 mars 2018 dans la soirée. La scène est visible dans une vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux, où l’on aperçoit un homme très en colère en train d’être évacuée par la sécurité des bureaux du Premier ministre. Des sources confient que la scène filmée est l’épilogue d’une bagarre qui a éclaté quelques minutes plus tôt dans le bureau du Directeur de cabinet. Dans ce combat sans cage, Candide, la fille du Dircab Nsomue, est intervenue pour secourir son père, en mordant Harmed Kili Baka, conseiller technique spécial et gendre de Tshibala.

«Cette bagarre était entre le beau-fils du Premier ministre et le directeur de cabinet», a dit à Top Congo Fm, un conseiller à la Primature, qui a souhaité garder l’anonymat. Pour ce conseiller, tout est parti d’une affaire d’argent. «Nous avons tous été nommés au même degré, mais il y a un traitement différent à la Primature», a-t-il déploré. Et de poursuivre: «Les enfants du directeur du cabinet travaillant avec nous ici à la Primature touchent plus que tout le monde. Les membres de l’UDPS ne sont pas plus de 50 personnes à la Primature. Ceux qui sont là, ce sont des enfants, de la famille et des connaissances du Premier ministre». N’hésitant pas à parler de népotisme, le conseiller a dévoilé ne jamais avoir eu de salaire. «Nous n’avons que de prime et des frais de transports», a-t-il décrié.

Gendre de Tshibala mordu

Selon la même source, le même lundi, le gendre du Premier ministre pensait retirer son ordre et ses frais de mission auprès du directeur de cabinet pour se rendre en en Europe. Malheureusement, le mari de Vérone -fille de Tshibala- s’est vu refuser par le directeur de cabinet, la signature de son ordre de mission. A la suite d’une incompréhension née de l’échange des paroles, les deux cadres de la Primature se sont livrés à une démonstration des biceps. Une bagarre filmée et publiée dans les réseaux sociaux par l’une de leurs collègues de service. «La vidéo a été faite par Pétronie et c’est Candide qui a mordu Harmed, le beau-fils de Tshibala», a-t-on appris.

Le conseiller technique spécial chargé de mission du Premier ministre, Patrick Mutombo a annoncé le même jour la suspension de toutes les personnes impliquées dans cette altercation. Le directeur de cabinet Michel Nsomue s’est empressé de notifier la suspension au conseiller technique spécial Harmed Kili Baka, alors qu’il escompte personnellement une révocation pour comportement indigne de ses fonctions.

Depuis quelques jours, l’opinion assiste médusée à un clash entre le Dircab, Michel Nsomue, et les conseillers du Premier ministre. Les derniers accusent le premier, tableaux à l’appui, d’une série de détournements des sommes destinées à leurs salaires. Michel Nsomue a réagi à ces attaques par un sulfureux communiqué mais les conseillers et les chargés d’études sont revenus à la charge, menaçant de le traduire en justice.

Olitho KAHUNGU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom