Coté dauphin pour la première fois, Raymond Tshibanda déjà en tête

0

A l’approche des élections, la problématique du dauphin du Président de la République intéresse davantage l’opinion et a conduit à la réalisation d’une enquête par sondage qui fait de Raymond Tshibanda, ancien ministre des Affaires étrangères, le favori. Il forme le trio de tête avec Me Norbert Nkulu Kilombo et Kikaya Bin Karubi, conseiller diplomatique du Chef de l’Etat.

 

Le train des élections avance à grande vitesse et le Président Kabila, constitutionnellement écarté de la course après avoir épuisé ses deux cartouches, tait encore le nom du porte-étendard de la Majorité présidentielle, sa famille politique. Ce silence, à l’origine des rumeurs de divers ordres, a suscité, dans le chef de l’institut de sondage Les Points, l’idée de mener une enquête par sondage à Kinshasa du 19 au 20 mars 2018. Les résultats de ce sondage ont propulsé Raymond Tshibanda à la tête du peloton.

L’ancien ministre des Affaires étrangères engrange 12,3%, pour avoir réalisé un «bilan positif» lors de son passage à la tête de la diplomatie RD-congolaise. Discret homme de sérail, Me Norbert Nkulu Kilombo pointe à la deuxième position de ce hit et glane 9,6% pour avoir joué un rôle très important au profit de sa famille politique, la MP, lors des négociations sous l’égide des évêques catholiques ayant conduit à la signature de l’Accord de la Saint Sylvestre.

Conseiller diplomatique du Chef de l’Etat et Autorité morale de la MP, Kikaya Bin Karubi s’empare de la troisième position avec à la clé 8,1% de suffrage exprimé. Son mérite est de rester «très fidèle et loyal au Chef de l’Etat. Il ne se cache pas de déclarer son soutien au Chef de l’Etat pendant cette période des perturbations politiques où certains collaborateurs tiennent des discours opaques dans des ambassades sur le devenir de Joseph Kabila».

Le quatrième siège est occupé par Floribert Luhonge Kabinda Ngoy, premier vice-président de l’Assemblé nationale, perçu comme un héros dans l’ombre qui tire des ficelles de loin. Proche de la famille biologique du Chef de l’Etat, cet ancien PGR est gratifié de 7,8%. Il est talonné par le nouvel homme fort du parti présidentiel, le PPRD, Emmanuel Ramazani Shadary, qui s’offre 7% de suffrage. «A la base de plusieurs initiatives parlementaires et politiques qui ont permis au régime de Joseph Kabila de résister à la pression d’une frange de la population et de l’opposition, il assume avec fierté ses positions, les défend et ne ménage pas les opposants», lit-on dans le rapport du sondage qui classe le speaker de la chambre basse, Aubin Minaku, au sixième rang. Avec à son compteur 5% d’intention de votes, Minaku doit cette cote à la réputation «d’un homme politique loyal et aguerri» qu’il s’est taillée au perchoir.

Il est talonné par l’ancien Premier ministre, Augustin Matata Ponyo, qui arrive septième avec 4,6%. L’homme à la cravate rouge, dont les principales caractéristiques sont la rigueur et la discipline, a, selon Les Points, positivement marqué l’esprit du Chef de l’Etat. A la huitième position se dresse le ministre de l’Urbanisme et habitat, Joseph Kokonyangi, gratifié de 4%. Le neuvième siège revient au VPM de l’Intérieur et sécurité, Henri Mova Sakanyi, qui s’adjuge 3,7% du suffrage. Son collègue aux Médias et communication ferme la marche du top 10, accrédité de 3,2%.

Le Maniema et l’ex-Katanga en tête des provinces

Le classement est complété par 5 autres cadres de la Majorité présidentielle qui, tous, prennent part dans la course au dauphinat. Il s’agit du directeur de cabinet du Président de la République, Néhémie Mwilanya -11ème avec 2,8%-, du patron de l’Agence national de renseignement -ANR-, Kalev Mutond -12ème avec 2,5%-, d’Adolphe Lumanu -13ème avec 2%-, d’Evariste Boshab -14ème avec 1,3%- et du VPM aux Affaires étrangères, Léonard She Okitundu -15ème avec 1%.

Les résultats exprimés en termes de province placent le Maniema et le Grand Katanga en tête du classement avec huit personnalités. Ces deux provinces constituent le bloc Est auquel s’ajoute le Sud Kivu avec un leader. Le bloc Centre aligne cinq leaders alors que l’Ouest est représenté par un seul élément.

Laurent OMBA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom