Cheikh Ali Mwinyi de la COMICO dresse un tableau sombre de la situation de la RD-Congo

0
9

La Communauté islamique en RD-Congo sort de sa réserve. Après les déclarations du Cardinal Laurent Monsengwo Pasinya de l’Eglise Catholique et du Révérend Pasteur François-David Ekofo Bonyeku de l’Eglise du Christ au Congo, le Représentant légal de la Communauté islamique en RD-Congo, Cheikh Ali Mwinyi M’Kuu, a donné, vendredi 19 janvier 2018 lors d’un entretien avec «actualite.cd», sa position face à la situation politique prévalant en RD-Congo.

Il a dressé un tableau sombre suite au non respect des engagements de la part des acteurs politiques RD-congolais. «Le Congo est malade. Il nous faut une thérapie de choc», a-t-il souligné dans cette interview exclusive. Et d’appeler: «nous devons nous comporter comme des médecins. Nous devons tout d’abord respecter nos engagements. Si vous avez pris un engagement devant Dieu et devant les hommes, il faut savoir le respecter. Nous devons aussi changer nos mentalités et surtout nous ne devons pas nous flatter. Même si elle blesse, nous devons nous dire la vérité». Au cours de l’entretien, Cheikh Ali Mwinyi M’Kuu a invité la classe politique au respect de la Constitution de la République et de l’Accord de la Saint-Sylvestre, signé sous l’égide des évêques catholiques de la Conférence épiscopale nationale du Congo -CENCO. «La Constitution est un engagement, l’Accord de la Saint-Sylvestre aussi. Nous devons, tous, les respecter», a martelé Cheikh Ali Mwinyi M’Kuu.

CB

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom