7 milliards USD, le premier budget de l’ère Fatshi

0

L’élaboration de l’avant-projet du Budget 2020 au gouvernement va bon train. Il se chiffre à CDF 11.853,4 milliards, soit l’équivalent d’USD 7 milliards équilibrés entre les recettes et les dépenses. «Les préparatifs pour l’élaboration de l’avant-projet du Budget 2020 avancent normalement. Tout est fait de sorte que le délai constitutionnel soit respecté», a rassuré le vice-Premier ministre en charge du Budget, Jean-Baudouin Mayo, au Conseil des ministres du vendredi 27 septembre à l’Hôtel du gouvernement. Il a rappelé que le plafond fixé par le premier gouvernement post alternance a été retenu sur base des indicateurs macro-économiques. Par rapport au Budget 2019, chiffré à CDF 10.353,3 milliards, soit USD 5,9 milliards, il se dégage dans l’avant-projet de l’exercice 2020 un accroissement de 14,5%. «Le projet de budget 2020 est arrêté, en recettes et en dépenses à hauteur de CDF 11.853,4 milliards. Comparé au budget de l’exercice 2019, chiffré à CDF 10.352, 3 milliards, il se dégage une augmentation de 14,5%», a précisé le porte-parole du gouvernement, David-Jolino Makelele. Et de signifier: «des mesures idoines sont envisagées dans toutes les administrations financières pour la mobilisation accrue des recettes leur assignées».

Le gouvernement Ilunkamba projete un taux de croissance conséquent, résultat des échanges entre les experts du gouvernement et ceux du Fonds monétaire international -FMI. «Après des discussions avec les experts du gouvernement et ceux du Fonds monétaire international, le taux de croissance a été arrêté à 5,4% avec possibilité d’amélioration en prenant en compte des éléments supplémentaires dans l’évolution de la situation d’exploitation minière», a précisé le communiqué.La prochaine réunion du Conseil des ministres devrait, sauf changement, se pencher sur l’examen de cet avant-projet du Budget 2020. Aussitôt adopté, avec ou sans amendement, le «Projet du Budget 2020» sera transmis à l’Assemblée nationale pour son examen avant de passer au Sénat pour deuxième lecture. Dans son programme électoral, le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo avait prévu un budget décennal d’USD 86 milliards. A croissance stable, ces chiffres pourraient être atteints. Les prévisions triennales du Cadre budgétaire à moyen terme -CBMT- s’élèvent respectivement à USD 9 milliards pour 2020, USD 9,5 milliards en 2021 et USD 10 milliards en 2022.

Dandjes LUYILA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom