Franck Mukanya, nouveau docteur en sciences de l’information et de la communication

0

Après plusieurs années de recherches et réflexions, Franck Elias Mukanya Lusanga  vient d’être proclamé Docteur en Sciences de l’information et de la communication.  La soutenance publique de sa thèse a eu lieu samedi 6 juillet dernier à l’Institut facultaire des Sciences de l’information et de la communication-IFASIC. Devant un jury composé d’éminents professeurs, ce véritable fils maison qui vient d’honorer son Alma mater a défendu avec brio son travail scientifique. Ce qui lui a valu la mention «Grande distinction». Le Professeur Jean-Claude Matumweni Makwala en est le promoteur.

«Image des entreprises publiques face aux propriétés du système médiatique en République Démocratique du Congo». C’est l’intitulé de sa thèse dont l’étude s’inscrit dans le champ de la communication institutionnelle. Et la vocation traditionnelle étant de construire une image positive des institutions auprès des différentes parties prenantes. L’auteur a démontré que les parties intéressées qui ont été retenues se trouvent être les médias.  Autrement dit, l’image est ainsi abordée dans l’approche de l’émetteur source et de l’émetteur média. L’étude Franck Mukanya a examiné exclusivement l’image diffusée par et auprès des médias, et non l’image déposée. Celle-ci renvoyant plutôt à l’espace public dans son ensemble, selon la classification de Gilles Marion.  Pour atteindre les objectifs poursuivis, le problème général de l’auteur a procédé des faits récurrents observés au niveau de la relation entre les entreprises publiques et les médias. Ainsi, le récipiendaire affirme avoir été fréquemment frappé par des discours tantôt thuriféraires et tantôt incendiaires développés par les médias nationaux à l’égard des institutions entreprises publiques. La question générale a porté sur un champ d’analyse formé par choix raisonné des entreprises publiques de la RD Congo, à savoir, la Régideso, la SCTP, la Snel, la SONAS ainsi que la RVA. Parmi les membres du jury ayant examiné le travail scientifique de Franck Mukanya, le professeur espérance Bayedila a indiqué que outre le problème posé , les questions spécifiques de l’étude et l’hypothèse, le Doctorant a convoqué plusieurs théories qu’il a mis en relation. Le désormais Docteur de l’IFASIC assume actuellement les fonctions de Directeur marketing de l’Office congolais de contrôle-OCC.

José Babia

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom