La RD-Congo et le FMI concluent un accord sur la mise en œuvre d’un programme de référence

0

Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a présidé, mardi 26 novembre 2019 à la Primature, la réunion hebdomadaire du Comité de conjoncture économique. Durant la réunion, la vice-Première ministre en charge du Plan, Élysée Munembwe, a commencé par présenter la note de conjoncture économique portant quelques indicateurs de l’économie nationale. Cette note révèle qu’il y a ralentissement de l’inflation. L’on observe une légère dépréciation du Franc congolais de 0,14% face au dollar américain. La note de conjoncture économique démontre également la hausse des exportations du cuivre de 8,2%. Les membres permanents du comité de conjoncture économique ont été également informés par le vice-ministre des Finances sur l’état de la coopération entre le Fonds monétaire international -FMI- et la RD-Congo. Les discussions à ce sujet ont abouti à un accord sur la mise en œuvre d’un programme de référence qui va s’échelonner sur six mois, soit de décembre 2019 à mai 2020. Et ce programme, nous dit-on, va aboutir à une facilité des crédits rapides de USD 368 millions. Voilà pourquoi le gouvernement Ilunga Ilunkamba tient à rester en phase avec ce programme en prenant des mesures d’encadrement. Autres dossiers évoqués à la réunion de conjoncture économique du mardi 26 novembre, il s’agit du suivi de la situation financière de l’État au 25 novembre 2019 par le gouverneur de la Banque centrale du Congo. A cela s’ajoute la note de la situation du secteur minier pendant la période du19 au 25 novembre 2019 présenté par le ministre des Mines, Willy Kitobo. Selon la VPM en charge du Plan, Élysée Munembwe, qui a fait le compte rendu de cette réunion du comité de conjoncture économique, tous ces dossiers seront soumis à l’examen approfondi du prochain Conseil des ministres avant l’adoption et l’exécution. Ont pris part à cette réunion, la vice-Première ministre en charge du Plan, Élysée Munembwe, le ministre des Mines, Willy Kitobo, le vice-ministre des Finances, Junior Mata, le vice-ministre de l’Economie nationale, Didier Lutundula, et le gouverneur de la Banque centrale du Congo -BCC-, Déogracias Mutombo Mwana Nyembo.

Tino MABADA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom