Fatshi attendu à Inga 1 et 2 et sur le site d’Inga 3

0

Pour tenter de déclencher le développement de la RD-Congo et booster son économie, le secteur énergétique est très sollicité. D’aucuns pensent que les choses ne marchent pas par manque d’énergie électrique. Moins de 30% des RD-Congolais ont accès à l’énergie. Si les citadins y ont accès, les populations rurales sont dans la carence qui ne dit pas son nom.

C’est dans la perspective d’alimenter le pays en énergie électrique que la ville de Matadi, chef-lieu de la province du Kongo Central, abritera du 20 au 22 août 2019 le 1er forum 1er axé l’énergie électrique en RD-Congo. Ces assises placées sous le haut patronage du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, auront pour thème principal: «État des lieux, gestion et impact sur l’industrie et le développement rural».

En prélude à ces premières assises du secteur prévues à Matadi, Me Michel Eboma Ablavi, Conseiller principal du Chef de l’Etat aux Mines et Energie, a présidé une réunion du comité préparatoire, mardi 6 août 2019, au siège de L’UCM à Kinshasa. Cette rencontre a regroupé autour d’une table les représentants de différentes institutions, notamment la Présidence de la Républiques, le gouvernement, la Fédération des entreprises du Congo -FEC-, la Société civile et les partenaires au développement. «Il a été question d’évaluer ensemble l’état d’avancement desdits préparatifs qui vont bon train», a fait savoir Michel Eboma. Selon lui, en marge de ce forum, le Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi pourrait effectuer une visite éclaire sur les sites des centrales Inga 1 et 2 ainsi que le site où sera érigé la centrale Inga 3. De l’avis de plusieurs analystes, la construction d’Inga 3 pourrait palier à la carence d’énergie électronique en RD-Congo et permettre aux investisseurs de venir investir dans plusieurs domaines.

Octave MUKENDI  

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom