DGI: le gouvernement et l’Intersyndicale s’entendent

0
Bâtiment administrative de la direction générale des impôts(DGI) à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

Le gouvernement RD-congolais vient de trouver un compromis avec l’Intersyndicale de la Direction générale des Impôts -DGI- sur la paie de la plus-value tant réclamée par les agents de cette régie financière. Les ministres d’État en charge de la Fonction publique, Michel Bongongo, et son collègue des Finances, Henry Yav Mulang ont, au bout de 4 heures de discussions avec les délégués de l’Intersyndicale de la DGI, trouvé un terrain d’entente au sujet de la paie de la prime du contentieux garantie, payée souvent en cas de performance dans la réalisation des assignations du gouvernement à cette régie financière. Les deux parties ont convenu de se retrouver à partir de mardi 23 avril 2019 pour formaliser ces discussions. «L’Intersyndicale de la DGI est venue répondre à l’invitation du gouvernement représenté par les ministres d’État de la Fonction publique et le ministre des Finances pour examiner les préoccupations des agents de la DGI», a fait savoir Fidèle Kiyangi, porte-parole de l’Intersyndicale de la DGI, qui a précisé qu’il s’agit de payer la plus-value sur le dépassement des réalisations de 2018 et obtenir la signature de l’arrêté qui devra désormais réglementer le paiement de la prime du contentieux minimum garantie. Selon le porte-parole de l’Intersyndicale, le gouvernement RD-congolais est d’accord d’examiner ensemble ces deux préoccupations pour arriver à un compromis. A l’en croire, une commission a été mise sur pied pour examiner ces deux préoccupations et voir comment payer cette prime. Il a appelé les agents de la DGI à vaquer librement à leurs occupations.

OK

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom