L’artiste RD-congolaise Galilée Kielukusu inhumée à Mingadi 2

0

Décédée de suite d’une longue maladie, le mardi 10 septembre 2019 au Centre Hospitalier Nganda de Kintambo-Jamaique, à Kinshasa, le corps de l’Artiste pluridisciplinaire RD-congolaise Galilée Kielukusu Weva N’loni Mpa a été mis en terre le dimanche 15 septembre 2019 au cimetière Mingadi 2 dans la commune de Mont Ngafula. Sa dépouille avait quitté la morgue de l’hôpital du Cinquantenaire, le samedi 14 septembre 2019 avec une escale à l’Institut supérieur des arts et métiers (ISAM) et à la Place des artistes au Rond-point Victoire pour les derniers hommages avant d’être exposé dans la salle polyvalente Maman Astrid, située dans la commune de Mont Ngafula. Le mouvement de défense des droits des professionnels de la mode -J27- où elle était membre a présenté ses sincères condoléances à la famille de la disparue et l’a accompagné jusqu’à sa dernière demeure. «Nous regrettons d’avoir perdue une artiste remplie de talents et une militante de première heure», a dit Emma Zola -modéliste et couturière.

Bio-Express

Bourrée de talents depuis sa naissance,  Galilée Kielukusu avait des potentialités dans le chant chorale, le rap, le dessin, la photographie, l’art culinaire, le maquillage et l’habillement. Elle était également  chorégraphe, auteur-compositeur et arrangeur de musique. Elle militait pour la revendication du statut d’artistes en RD-Congo au sein de plusieurs associations notamment Amisty, Défense et J27.  Quatrième d’une famille six enfants, née le 22 septembre1993, Galilée avait obtenu son diplôme d’État en  humanités techniques, option Coupe-Couture en 2011 au Lycée technique de la Gombe. Puis, son graduat en Modélisme en 2015, à l’Institut supérieur des arts et métiers -ISAM. Elle avait, par la suite, acquis une expérience en art vestimentaire en participant aux défilés de mode de Congo Fashion Week entre 2015 et 2018 à Kinshasa. Entre 2017 et 2018, elle fut responsable du service de Protocole Global Trade and Finances. En 2018, elle avait occupé le poste d’agent commercial à la SOGEC à Kinshasa. Durant deux ans, soit de 2016 à 2018, elle fut propriétaire de la ligne vestimentaire et accessoires de mode  «Gagalux». À la même période  -2016 à 2018-, elle fut propriétaire de la maison de décoration et design des événements privés et officiels.  Sa pluralité artistique l’avait ouvert plusieurs portes et avait poussé la représentation de la marque hollandaise à Kinshasa -Vlisco- de faire d’elle une invitée privilégiée. Galilée fut cent pour cent artiste et a tiré sa révérence à 26 ans. «Une bibliothèque s’en est allée», a regretté Emma Zola.

Cinardo KIVUILA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom