Walle: du Journal officiel au gouvernorat de la Tshopo

0

L’heure du décollage de la Tshopo a enfin sonné. La population de cette partie du territoire national est encore en liesse avec le choix porté sur un digne fils du terroir à la tête de la province. C’est désormais Louis-Marie Walle Lufungula qui va présider aux destinées de sa Tshopo natale durant cinq ans. Sa brillante élection est intervenue samedi 13 avril dernier à l’Assemblée provinciale dans la ville de Kisangani, chef-lieu de la province. Walle l’a emporté au second tour face à son challenger Constant Lomata, gouverneur sortant. 

Les urnes ont parlé, c’est Walle. A l’issue du deuxième tour du scrutin organisé par la Commission électorale nationale indépendante -CENI, les députés provinciaux ont porté leur choix sur le juriste Louis-Marie Walle Lufungula qui selon eux, va booster le développement et engager la province sur la voie de la modernité. On retiendra également que jamais la population n’a été regardante vis-à-vis de leurs députés provinciaux pour exiger le vote en faveur d’un candidat gouverneur. Cette population s’est levée comme un seul homme pour saluer la bravoure et le sens de responsabilité de leurs députés provinciaux qui ont respecté sa volonté après avoir prévenu les électeurs.

Qui est le nouveau chef de l’exécutif provincial?

Né le 25 Juillet 1964 à Yangambi, dans l’actuelle Tshopo, Louis-Marie Walle Lufungula est marié à Bijou Kayko et père de famille. Il a débuté ses études primaires à Kisangani à l’Institut Champagnat, aujourd’hui EP Mwangaza, pour les terminer à Bunia, dans l’actuelle province de l’Ituri en 1976. Il a ensuite fait ses études secondaires, option Latin-Philosophie au Collège Sacré-Cœur de Kisangani -Institut Maele- où il décrocha son diplôme d’Etat en 1983. Inscrit à la Faculté de Droit de l’Université de Kinshasa, il obtint sa licence en Droit en 1989. Il commence sa vie active comme Magistrat en 1990 avec une affectation au Parquet de Grande Instance de Goma. Promu au grade de 1er substitut du Procureur de la République, il sera ensuite versé au siège comme Juge au Tribunal de Grande Instance de Goma.

Séduit par l’idéal du Grand Patriote et soldat du Peuple Laurent-Désiré Kabila, il va adhérer à l’AFDL en novembre 1996 en suivant la formation idéologique de ce mouvement. Président provincial de l’AFDL pour la Province Orientale en mars 1997, Conseiller chargé de missions du Secrétaire général des Comités du pouvoir Populaire-CPP, de 1999 à 2000, Maitre Louis-Marie Walle sera désigné par M’zee Laurent-Désiré Kabila députe national au sein de l’Assemblée Constituante-Parlement de Transition -ACL-PT-, dirigée par la dame de fer Philomène Omatuku,  où il exercera les fonctions de Président de la Commission juridique, constitutionnelle et du Contentieux de 2000 à 2003. Il sera par la suite coopté comme Députe national au sein du Parlement de Transition 1+4 pour le compte de la composante ex-Gouvernement, jusqu’en 2006. En janvier 2009, il sera nommé conseiller au Cabinet du Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange au sein du Collège chargé des Questions politiques et diplomatiques jusqu’au 13 avril 2013, date à laquelle il est nommé par Ordonnance présidentielle, Directeur général du Journal officiel de la République Démocratique du Congo, poste qu’il occupait jusqu’au jour de son élection comme Gouverneur de la Tshopo. Il vient d’être élu le n°1 de l’exécutif provincial de la Tshopo le jour où il a été nommé à la tête du Journal officiel. Il a passé 5 ans à la tête de cette structure rattachée à la Présidence de la République.

J. BABIA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom