Voici le partage entre le FCC et l’UDPS

0
1233

Le contrôle des 26 provinces de la RD-Congo est dicté par l’élection des députés provinciaux. Dans l’une de ses éditions précédentes, «AfricaNews» avait annoncé que Kabila contrôle les provinces au vu des résultats provisoires publiés par la Commission électorale nationale indépendante -CENI. Cela est en train de prendre corps comme en témoigne une mouture qui sort des négociations entre les différentes forces politiques en présence. En recoupant les différents dossiers de candidature déposés à la CENI pour la course au gouvernorat, les sociétaires du Front commun pour le Congo -FCC-, plateforme électorale créée par Joseph Kabila, prennent en étau la quasi-totalité des provinces. Déjà, le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie -PPRD- a aligné ses candidats à la tête de 11 provinces sur 26. Il s’agit des provinces de Kinshasa, Bas-Uélé, Haut-Katanga, Haut-Lomami, Kongo central, Kasaï, Kwilu, Lomami, Maniema, Tanganyika et Tshuapa. Les autres alliés du PPRD dans le FCC convoitent 15 provinces dont deux, à savoir: le Sud-Kivu et le KasaÏ central reviennent à l’AFDC/A. L’Union pour la démocratie et le progrès social -UDPS- serait mieux placée pour diriger la seule province du Kasaï Oriental. Le Parti lumumbiste unifié -PALU-, un autre membre du FCC, lui dirigera la seule province du Kwango.

Côté vice-gouverneur, le PPRD en a aligné 4, l’AFDC/A 5, l’UDPS 2 et l’UNC  1. Une configuration qui montrent que l’ancienne majorité au pouvoir, bien qu’ayant perdu la présidence de la République, conservera la gestion des provinces.

Côté vice-gouverneur, le PPRD en a aligné 4, l’AFDC/A 5, l’UDPS 2 et l’UNC  1. Une configuration qui montrent que l’ancienne majorité au pouvoir, bien qu’ayant perdu la présidence de la République, conservera la gestion des provinces.

Côté vice-gouverneur, le PPRD en a aligné 4, l’AFDC/A 5, l’UDPS 2 et l’UNC  1. Une configuration qui montrent que l’ancienne majorité au pouvoir, bien qu’ayant perdu la présidence de la République, conservera la gestion des provinces.

La mouture de la répartition en notre possession, prévoit également les présidences des Assemblées provinciales. Dans cette rubrique, il revient de constater que le PPRD s’accorde six provinces où il aura la présidence des organes délibérants. Si les violons s’accordent, il s’agira des provinces de la Tshuapa, du Sud-Ubangi, du Sud-Kivu, du Nord-Ubangi, du Kwango et du Kasaï. L’AFDC/A vient en ordre utile pour ce qui concerne la direction des Assemblées provinciales. Le regroupement politique cher à Modeste Bahati prendra six provinces, à savoir: Equateur, Haut-Katanga, Haut-Lomami, Ituri, Maniema, Kongo-central. Dans cette rubrique, l’UDPS prend la direction de la province du Kasaï Oriental. Par Contre, le PALU aura la présidence de l’Assemblée provinciale de la province du Sankuru. Cette mouture de répartition des postes a été distribuée aux différents états-majors politiques pendant le week-end. Lire la liste ci-haut. 

Octave MUKENDI

Dorian KISIMBA 

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom