Tractations/Gouvernement Ilunga: 166 dossiers pour 65 postes

0

FCC et CACH avaient jusque samedi 17 août au plus tard pour ramener au Premier ministre Sylvestre Ilunga les dossiers corrigés, complétés et validés par les directions de leurs structures respectives, selon un communiqué de la Primature datée du 16 août. Ce dernier faisait suite aux bruits selon lesquels le Président de la République avait retourné la mouture lui transmise par le Premier ministre. Exagération ou manque d’informations parce que la version de la Primature précise plutôt que Sylvestre Ilunga avait renvoyé le 11 août les listes aux coordonnateurs du FCC et CACH pour «travail inachevé». Pendant ce temps, «AfricaNews» a appris que les listes transmises au chef du gouvernement le 11 août comprenaient au total 166 dossiers pour 65 postes. Si l’on doit s’en tenir au fait que le Premier ministre avait exigé 3 noms par poste, FCC et CACH devaient faire parvenir 195 dossiers. Sauf si les candidats présentés dans les quotas réservés au Président de la République et à l’autorité morale du FCC, ne sont pas soumis à ce critère.


Primature: «Liste du gouvernement Ilunga Ilunkamba recalée pour non-respect de la parité»?

1. Le Premier ministre a remis le mercredi 07 août 2019 au coordonnateur du CACH et au coordonnateur du FCC, le chronogramme relatif à la formation du gouvernement de la République.

2. Conformément à ce chronogramme, le Premier ministre a réceptionné, de chaque coordonnateur, les listes des candidats ministres proposés par sa plateforme le dimanche 11 août 2019 de façon solennelle devant la presse nationale et internationale.

3. Après examen et concertation avec chaque coordonnateur, le Premier ministre a retourné, ce même jour dans la soirée, les listes des candidats ministres qu’il avait réceptionnées avec comme raison «travail inachevé» en accordant ainsi une seconde chance en deuxième session. Il n’y a pas de honte à réussir en deuxième session, seule la réussite compte!

4. Des contacts qu’il a pris ce jour 16.08.2019 avec chacun de deux coordonnateurs, le Premier ministre espère recevoir aujourd’hui ou demain le travail corrigé, complété et validé par la structure de décision de chaque plateforme.

5. Dans cette perspective, le Premier ministre espère enfin pouvoir présenter au début de la semaine prochaine, à Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat, une monture sur laquelle il se sera mis d’accord avec chacune de deux plateformes.

6. Le «retour à l’expéditeur» ne concerne donc pas le Premier ministre.

Fait à Kinshasa le 16 août 2019

Primature

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom