Shadary met Gbadolite d’accord

0
30

Le candidat n°13 à l’élection présidentielle du 23 décembre 2018, Emmanuel Ramazani Shadary entame la sixième province, foulant le sol du Grand Equateur. Une longueur d’avance sur ses adversaires. Après avoir parcouru les quatre provinces issues de l’ex-Katanga -Haut-Katanga, Lualaba, Haut-Lomami et Tanganyika-, le candidat du Front commun pour le Congo -FCC- est à la conquête du Grand Equateur. Il est arrivé Gbadolite, chef-lieu du Nord-Ubangi, mardi 04 décembre 2018, où il a tenu un meeting à la Place de l’unité. Devant une foule nombreuse, Shadary a pris l’engagement de réhabiliter, une fois élu Président de la République, plusieurs ouvrages d’intérêt provincial. Egalement, la gratuité de l’enseignement primaire, la suppression des frais connexes pour les étudiants, la réhabilitation du barrage Mobayi Mbongo et de plusieurs ouvrages historiques du chef-lieu de la province, la solution au problème des éleveurs  Mbororo pour entretenir de bonnes relations avec les pays voisins. Shadary a mis la ville de Gbadolite d’accord. Il s’est envolé, le même mardi dans la soirée, pour Gemena, chef lieu de la province du Sud-Ubangi.    

 

Après le Grand Katanga composée de quatre provinces -Haut-Katanga, Lualaba, Haut-Lomami et Tanganyika, le candidat Président du Front commun pour le Congo -FCC-, Emmanuel Ramazani Shadary, est arrivé, mardi 04 décembre 2018 dans les après-midi, à Gbadolite, chef lieu de la province du Nord-Ubangi. C’est la première étape de sa campagne électorale dans le Grand Équateur comprenant cinq provinces.

Là, il a tenu un meeting populaire au cœur de Gbadolite. Accueilli par le gouverneur Marie Thérèse Gerengbo, les autorités politico-administratives et coutumières à l’Aéroport international de Gbadolite, le candidat du FCC s’est adressé à des foules nombreuses à la Place de l’unité.

Au cours de cette assemblée, le candidat Président n°13, Emmanuel Shadary a, après une minute de silence en mémoire du Maréchal Mobutu, a dit être venu en campagne pour solliciter les suffrages des filles et filles du Nord-Ubangi pour la magistrature suprême. Il a également pris l’engagement de réhabiliter plusieurs ouvrages d’intérêt provincial.

A son actif, il a évoqué l’obtention d’un camion anti incendie promis l’année dernière lors de sa mission d’itinérance comme secrétaire permanent du PPRD. Le camion est, a-t-il rassuré, déjà sur le point d’être embarqué à partir de l’Aéroport international de N’Djili et devra arriver à Gbadolite dans quelques heures. «Ce qui va faciliter l’atterrissage des appareils de Congo Airways dans cette partie du pays», a le candidat Président n°13.

Emmanuel Shadary a également pris d’autres engagements, une fois élu Président de la République, entre autres la gratuité de l’enseignement primaire, la suppression des frais connexes pour les étudiants, la réhabilitation du barrage Mobayi Mbongo et de plusieurs ouvrages historiques du chef lieu de la province, la solution au problème des éleveurs bororo pour entretenir de bonnes relations avec les pays voisins. La lutte contre la corruption et la purge dans l’appareil judiciaire de la province sont également au centre des engagements du candidat Président du FCC. Emmanuel Shadary s’est envolé, le même mardi 04 décembre dans la soirée, pour Gemena, chef lieu de la province du Sud-Ubangi.

Depuis le début de sa campagne électorale à l’américaine, le candidat du FCC fait preuve de beaucoup d’élégance politique et ne s’attaque à aucun adversaire. A Gbadolite tout comme à Gemena, le n°13 a fait une démonstration de force bravant la fatigue et les foules nombreuses venues l’écouter avec enthousiasme. Shadary est passée à une vitesse de croisière. Il a déjà effectué sa campagne électorale dans six provinces RD-congolaises. Une longueur d’avance sur ses adversaires. Le coordonnateur du FCC qui a annoncé le départ de Sahadary pour le Grand-Equateur, a laissé entendre que jusqu’à présent, le processus électoral évolue très bien et que le programme de Shadary obtient l’adhésion de la population.

Christian BUTSILA  

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom