SCS/KIN projette de sensibiliser dans 5 zones de santé

0
8

A travers son groupe thématique «Lutte contre les maladies», la Société civile santé de Kinshasa -SCS/Kin- s’est proposée de mener des séances de sensibilisation sur le terrain dans 5 zones de santé pour lutter contre l’épidémie de choléra dans la ville province de Kinshasa. Les zones concernées sont celles de Gombe, Kingabwa, Nsele, Limete et Maluku I.  Selon cette structure, le taux de létalité est de 3,5% avec 15 sur 35 zones de santé ayant enregistré des décès jusque-là. La province de Kinshasa a enregistré depuis le début de cette année,  1209  cas de choléra.

 

Dans le souci d’apporter sa contribution à la résolution des problèmes de santé qui  de la population Kinoise, la SCS/Kin à travers son groupe thématique «Lutte contre les maladies» s’est proposé de mener des séances de sensibilisation sur terrain dans 5 zones de santé pour lutter contre l’épidémie de choléra dans la ville province de Kinshasa dont: Gombe, Kingabwa, Nsele, Limete et Maluku I. Selon les organisateurs de cette activité, la province de Kinshasa a enregistré depuis le début de cette année, 1209 cas de choléra. Les zones de santé les plus touchées sont entre autres: Binza Météo, Limete, Kintambo, Kingabwa et Maluku I. Ils ont en outre précisé que le taux de létalité est de 3,5% avec 15/35 zones de santé ayant enregistré des décès jusque-là dont: Binza Météo, Maluku I, Limete, Bumbu, Nséle, Gombe, Kokolo, Mont-ngafula I, Mont-ngafula II, Matete, Makala, Masina II, Kintambo, Binza Ozone et Kimbanseke. Selon le SCS/Kin, les causes de cette persistance du choléra à Kinshasa sont le manque ou l’insuffisance d’eau potable, l’inexistence ou l’insuffisance des installations sanitaires appropriées, l’absence d’assainissement du milieu, la promiscuité et comme facteurs favorisants les mauvaises pratiques d’hygiènes nécessitant une sensibilisation accrue de la population. Cette activité a pour objectif général celui de contribuer à l’amélioration de la santé de la population des 5 zones de santé de la ville province de Kinshasa. En organisant ces journées de sensibilisation, la SCS/Kin compte atteindre les résultats dont: organiser une journée de sensibilisation dans 5 zones de santé de la ville province de Kinshasa, avoir 10 prestataires des soins de 5 zones de santé dans la prise en charge du choléra et avoir des kits d’hygiène promus et distribués. Le choix de ces 5zones de santé a été faite en prenant compte de la provenance des cas et le nombre des cas rapportés au cours de ces 3 derniers mois. A l’en croire, les activités seront axées sur les moyens de prévention du choléra, la promotion des kits d’hygiène utile pour la prévention contre le choléra, la distribution des kits d’hygiène comme récompense à ceux qui auront répondu aux questions posées et la formation des prestataires par zones de santé pour la prise en charge du choléra et une émission radio et télé. Pour atteindre les objectifs assignés, SCS/Kin va faire appel à un expert en cholera du Programme National d’Elimination du choléra et de lutte contre les autres maladies diarrhéiques -PNECHOL-MD- «Ainsi nous allons procéder au lancement des séances de sensibilisation porte à porte, focus groupe et faire en même temps la promotion et la distribution de quelques kits d’hygiène en utilisant l’expertise des animateurs formés», ont-ils conclu.

Mymye MANDA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom