Lugi suspend, Lokondo et Mutiri s’en moquent

0

Dans une lettre datée du 13 août 2019 adressée au Président de la République honoraire et autorité morale du Front commun pour le Congo -FCC-, au Premier ministre et au coordonnateur du FCC, le président du regroupement politique Parti lumumbiste unifié et Alliés -PALU-A-, Gizenga Lugi, a suspendu les députés Elvis Mutiri et Henri-Thomas Lokondo respectivement 1er et 2ème vice-président du Conseil ladite formation politique. En fait, Lugi Gizenga a accusé ses camardes d’avoir constamment entrepris des actions isolées créant la confusion et compromettant les objectifs du regroupement. Dans la même lettre, il a fait savoir que les suspendus ont écrit au coordonnateur du FCC de ne pas considérer la liste transmise par le président du PALU et Alliés. Il les a également accusés de remettre en cause et à répétition les actions du regroupement et de briser à tout moment la loyauté envers les objectifs poursuivis par l’autorité de cette formation politique. Lugi Gizenga ne s’est pas arrêté là. Il a accusé les députés Elvis Mutiri et Henri-Thomas Lokondo ainsi que le rapporteur adjoint du bureau exécutif du PALU-A, Yaceinte Richelieu Lumumba, d’avoir arbitrairement incriminé le PALU-A pour justifier leurs ambitions individuelles et acharnées pour obtenir un poste ministériel au sein du prochain gouvernement. Joint au téléphone, le député Henri-Thomas Lokondo s’est simplement mis à rire. «Je suis déjà informé Monsieur le journaliste. Nous allons réagir demain. Tout ça parce que nous avons dénoncé les listes qu’ils ont déposées au FCC», a souligné l’élu de Mbandaka qui s’est dit n’être même pas affecté par cette décision. Et de continuer: «il faut savoir que je n’étais même pas preneur ni quémandeur d’un ministériel. Non! En tout cas non! Vous devez retenir que ce sont des alliés qui ont fait que le regroupement PALU-A atteigne le seuil. Tout ça parce que nous avons dénoncé la tricherie».

Dorian KISIMBA  

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom