Le Premier ministre Ilunga se propose de lancer les bons du trésor

0

Le gouvernement voudrait disposer d’autres ressources financières pour couvrir l’ensemble de ses charges et surtout faire face au déficit du trésor par le financement monétaire. L’information a été donnée jeudi par la Primature à l’issue de la séance de travail entre le Premier ministre, le vice-premier ministre en charge du Budget Jean-Baudouin Mayo, le vice-ministre des Finances Junior Mata, le vice-gouverneur de la Banque centrale du Congo Jules Bondombe ainsi que le Directeur de la Politique monétaire à la Banque centrale du Congo, Jean-Louis Kayembe. « Il s’est agi d’examiner les conditions du lancement, dans les prochains jours, par la Banque Centrale du Congo des bons du trésor, une pratique financière légale permettant au gouvernement d’exploiter différentes sources de mobilisation des fonds », précise le communiqué de presse publié peu après la réunion.

Il convient de noter que le gouvernement veut mettre un terme au financement du déficit par le recours aux avances de la Banque centrale. Cette pratique, explique-t-on, favorise l’inflation des prix sur les marchés ainsi que la dépréciation de la monnaie nationale.

Alors qu’il recherche des moyens pour financer sa vision du développement, le gouvernement ilunga envisage de recourir à un endettement public sur le marché intérieur appelé bon du trésor, un titre d’emprunt émis par un Etat, a précisé le vice-gouverneur de la BCC.
L’objectif, précise-t-on, est d’éviter un impact négatif concernant le taux de change sur le marché.
Le dossier fera à nouveau l’objet des discussions au cours d’une autre séance de travail, a encore signalé le numéro 2 la BCC.

Natine K.

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom