Alphamine Bisie Mining SA: l’affaire des Sudaf qui travaillent en RDC avec les visas des touristes

0
George Petterson

Des abus de la dignité des compatriotes RD-congolais sont signalés sur le site de Bisie en territoire de Walikale, au Nord-Kivu. Selon certaines sources, la direction générale de l’entreprise Alphamin Bisie Mining SA, une multinationale américaine, couvre les actes de racisme perpétrés par des sujets sud-africains.

Les cas les plus fragrants, ont dénoncé ces mêmes sources, sont ceux infligés aux RD-Congolais à la recherche de leur pain quotidien par l’homme à tout faire, George Peterson, chargé de sécurité, chargé de l’environnement, chargé de IT, chargé de la santé -sans formation adéquate. Un ancien agent de sécurité de ce site a aussi témoigné que Peterson, qui travaille avec un visa touristique- délivré par quel service du ministère de l’Intérieur?-, s’est érigé en roi à Bisie sous la protection de la direction générale. Il serait également à l’origine du renvoi de la compagnie de plusieurs RD-Congolais, allant jusqu’à saccager leurs effets personnels. Saisies de la situation précaire des RD-Congolais à Bisie, les autorités du Nord-Kivu ont diligenté une enquête dont le rapport a été, semble-t-il, malheureusement versé dans la chemise des oubliettes en contrepartie de quelques contrats de sous-traitance.

Le même intouchable, George Peterson, a tenté de violer une dame agent de la société. L’affaire a également été étouffée dans l’œuf par la direction générale. La grande question est de savoir à son quantième délit serait-ce protégé de tous?

Les différentes victimes préparent un mémorandum à adresser au nouveau Chef de l’Etat, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour fustiger ces actes racistes qui rappellent l’apartheid de triste mémoire entretenu par cette multinationale américaine. Et l’on croit savoir qu’avec le nouveau vent qui souffle dans l’appareil judiciaire, les temps ne sont plus éloignés où tous ceux qui foulent aux pieds les lois du pays en subiront la rigueur.

Tino MABADA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom