La SAC dissoute, les architectes mettent le cap vers l’installation effective de l’ONA

0
157

L’Ordre national des architectes -ONA- a tenu sa première assemblée générale extraordinaire, samedi 9 février en la salle Père Boka du Centre d’études pour l’action sociale-CEPAS- à Kinshasa. Deux points ont été débattus par plus de 500 architectes ayant répondu présents à cette rencontre. D’une part, il était question de constater la dissolution de la Société des architectes du Congo-SAC- par la loi portant création de l’Ordre national des architectes. Ici, l’assemblée a décidé à l’unanimité d’affecter le patrimoine de la SAC à l’ONA. Ensuite, il était prévu la mise en place de la constituante. A ce sujet, après un débat houleux, il a été convenu la création de deux petites commissions, l’une chargée de rédiger le Règlement d’ordre intérieur, et l’autre le Code et éthique de la déontologie des architectes en RD-Congo. Comme prévu par la loi, le comité de l’ex-SAC dirigé par Brunel Gibale est reconduit jusqu’à l’installation du tout premier comité de l’ONA issu des élections. «La loi nous donne 90 jours pour la rédaction et l’adoption du Règlement; nous pensons qu’en deux semaine, ce document pourra déjà être prêt. Ça sera un travail d’arrache-pied parce que tous les architectes veulent voir leur ONA mis en place. Maintenant on est un comité transitoire jusqu’à ce que nous allons faire les élections», a précisé Brunel Gibale.

La Société des architectes du Congo-SAC- dissoute, l’heure est aux préparatifs pour l’installation effective de l’Ordre national des architectes -ONA. Samedi 9 février, plus de 500 architectes venus de tous les coins du pays ont pris part à la première Assemblée générale extraordinaire de l’ONA, tenue au Centre d’études pour l’action sociale –CEPAS- dans la commune de la Gombe. «Le constat de la dissolution de la SAC et la mise en place de la constituante» sont les deux points essentiels débattus durant la réunion. Avant de procéder à la lecture du Procès-verbal marquant la dissolution de la SAC, des intervenants se sont succédés pour notamment faire le rapport des activités du dernier comité de la SAC; la lecture de l’historique de la SAC ainsi que la présentation du patrimoine global de la Société des architectes du Congo mue aujourd’hui en l’Ordre national des architectes. A ce stade, l’Assemblée a décidé à l’unanimité de l’affectation des passifs et actifs de la SAC à l’ONA.  Dans le deuxième volet de ces assises, il a été convenu la mise en place de deux commissions ayant en charge l’une de la rédaction du Règlement d’ordre intérieur, et l’autre du Code et éthique de la déontologie des architectes RD-congolais. Ces deux commissions travailleront avec le comité de l’ex-SAC, reconduit jusqu’à l’installation du nouveau comité de l’ONA issu des élections.  «Maintenant, on est un comité transitoire jusqu’à ce que nous allons faire les élections. Nous accompagnons le processus avec les deux commissions qui vont être mises en place. Nous avons déjà une mouture du Règlement, nous voulons simplement faire une comparaison avec ce qui se passe dans d’autres pays; la loi nous donne 90 jours pour la rédaction et l’adoption du Règlement, nous pensons qu’en deux semaines, ce document pourra déjà être prêt. Ça sera un travail d’arrache-pied parce que tous les architectes veulent voir leur ONA mis en place», a déclaré le Président de la transition, Brunel Gibale. A l’en croire, un criterium sera rapidement mis en place en vue de la sélection des membres qui vont constituer les deux commissions. La séance a été suspendue, et la prochaine réunion dépendra de la vitesse à laquelle les deux commissions vont travailler.

Olitho KAHUNGU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom