Franck Mukanya proclamé Docteur en Sciences et techniques de l’information

0

Après plusieurs années de recherches et réflexions, Franck Elias Mukanya Lusanga vient dêtre proclamé Docteur en Sciences et techniques de linformation. En présence des membres du comité de gestion, du corps scientifique et académique de lIFASIC, la soutenance publique de sa thèse a eu lieu samedi 6 juillet 2019. La cérémonie sest déroulée dans lenceinte de la principale école de journalisme de la RD-Congo. Devant un jury composé déminents professeurs, ce véritable fils maison, issu de la 7ème promotion de son Alma mater, a défendu avec brio son travail. Ce qui lui a valu la mention « Grande distinction ». Il est le 20ème Docteur produit par lIFASIC. Le Professeur Jean-Claude Matumweni Makwala en est le promoteur.
«Image des entreprises publiques face aux propriétés du système médiatique en République Démocratique du Congo». Cest lintitulé de la thèse défendue le samedi 6 juillet 2019 par Franck Elias Mukanya Lusanga. Létude menée dans le cadre de cette thèse sest inscrite dans le champ de la communication institutionnelle avec comme vocation de construire une image positive des institutions auprès des différentes parties prenantes.
Lauteur a démontré que les parties intéressées qui ont été retenues se trouvent être les médias. Autrement dit, limage est ainsi abordée dans lapproche de lémetteur source et de lémetteur média. Létude de Franck Mukanya a examiné exclusivement limage diffusée par et auprès des médias, et non limage déposée. Celle-ci renvoyant plutôt à lespace public dans son ensemble, selon la classification de Gilles Marion.
Pour atteindre les objectifs poursuivis, le problème général de lauteur a procédé des faits récurrents observés au niveau de la relation entre les entreprises publiques et les médias. Ainsi, le récipiendaire affirme avoir été fréquemment frappé par des discours tantôt thuriféraires et tantôt incendiaires développés par les médias nationaux à légard des institutions entreprises publiques. La question générale a porté sur un champ danalyse formé par choix raisonné des entreprises publiques de la RD Congo, à savoir, la REGIDESO, la SCTP, la SNEL, la SONAS ainsi que la RVA.
Pour illustrer la question générale de son étude, Franck Mukanya a proposé un test de bon sens, selon lexpression notamment de Jean Tirole, Prix Nobel dEconomie 2014, auteur de louvrage « Economie du bien commun ». Son test a-t-il souligné, repose sur lépreuve du miroir, couramment utilisée en psychologie à des fins différentes mais quil a appliquée autrement au sujet de son étude. Pour ce qui est de la question spécifique de la recherche, elle a porté essentiellement sur « Quel lien existe-t-il précisément entre limage voulue des entreprises publiques et leur image diffusée ? Quels sont ainsi, à travers ce lien, les facteurs déterminants de limage des entreprises, établissements et services en RD Congo ? ».
Le chercheur a évoqué lhypothèse selon laquelle, limage diffusée des entreprises publiques est déterminée en convergence ou en divergence par leur performance ainsi que par les propriétés structurelles et dynamiques du système médiatique.
Un travail riche qui est tourné vers laction et vise à proposer in fine des stratégies efficaces de communication institutionnelle. Il sagit selon Franck Mukanya, dune bouteille jetée à la mer qui atteindra au gré des courants plusieurs parties intéressées et quelle apportera du grain à moudre à plus dun aussi bien dans lunivers médiatique quau sein des entreprises publiques. Et pourquoi pas ailleurs ? En effet, conclut-il, le système médiatique est socialement inclusif. Rien néchappe aux médias. Pas plus que nul ne saurait infiniment ignorer les médias.
Parmi les membres du jury ayant examiné le travail scientifique de Franck Mukanya, le professeur Espérance Bayedila a indiqué quoutre le problème posé, les questions spécifiques de létude et lhypothèse, le Doctorant a convoqué plusieurs théories mises en relation. Le désormais Docteur de lIFASIC assume actuellement les fonctions de Directeur marketing de lOffice congolais de contrôle -OCC. En sa qualité de vice-doyen de la faculté des Sciences de la Communication de lIFASIC, le professeur Georges Jérémie Wawa a eu des mots justes pour rendre hommage aux différents professeurs qui accompagnent les doctorants.
José BABIA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom