FPI: Kitebi visite le port de Kalemie

0

Inscrit par le Fonds de promotion de l’industrie -FPI- dans le programme d’urgence de 100 jours du Chef de l’Etat Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, la matérialisation du projet de réhabilitation du port de Kalemie, un projet de grande envergure, connait des avancées significatives. En séjour dans la province de Tanganyika, le Directeur général du FPI, Patrice Kitebi, accompagné de consultants ainsi que de différents intervenants dans ce projet, a effectué une nouvelle descente technique sur le terrain au port de Kalemie, en vue de permettre à tout ce beau monde de se rendre compte de l’évolution des travaux. A l’issue de cette série de visites et séances de travail, les parties ont convenu d’arrêter un nouveau chronogramme qui va marquer le lancement effectif des travaux.

Au cours de cette énième descente au port de Kalemie, le Dg Kitebi a associé différentes parties prenantes, à savoir: la Société nationale de chemin de fer du Congo -SNCC-, le gouvernement provincial de Tanganyika, le Bureau d’études Kosovar Grandi Group et la société chinoise Gezhouba Group. Cette dernière entreprise intervient dans l’exécution proprement dite des travaux de réhabilitation et d’extension du port ainsi que les recherches de financement auprès des banques chinoises à cette fin. Un accent particulier a été mis sur l’aspect purement technique afin d’arrêter les approches de faisabilité du projet avec l’équipe des consultants et assurer sa matérialisation rapide. Cette visite a permis aux parties d’échanger sur les préoccupations exprimées par le maitre d’œuvre désigné, Ghezouba Group, sur les études techniques détaillées sur la réhabilitation et la modernisation du port.

Plusieurs séances de travail ont couronné cette visite. Les différents intervenants ont statué sur la nécessité de séparer les activités militaires du port commercial une fois le projet réalisé, eu égard aux différents enjeux techniques, géostratégiques, économico-financiers que représente le port de Kalemie, surtout avec l’entrée en vigueur de la zone de libre-échange continentale.

Le partenariat entre le FPI et la SNCC en cours d’exécution vise la modernisation du port de Kalemie et s’étendra également au développement d’un pôle de croissance autour de cette agglomération ainsi que la province du Tanganyika en général. Cette nouvelle donne déclenchera, sans nul doute, un développement économique autour de ce port modernisé avec des incidences socio-économiques remarquables et assurant par ailleurs la connectivité entre les provinces environnantes en RD-Congo.

Olitho KAHUNGU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom