Formation du gouvernement: le PM Ilunga consulte Kamerhe

0

Commencées le week-end dernier, les consultations se poursuivent au Fleuve Congo hôtel. Le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba reçoit déjà des candidatures en vue de former son équipe gouvernementale. Samedi 3 août 2019, il a ouvert ses consultations avec Vital Kamerhe, directeur de cabinet du Chef de l’Etat et autorité morale de l’Union pour la nation congolaise -UNC-, un parti politique membre du Cap pour le changement -CACH en coalition avec Front commun pour le Congo -FCC. Le même jour, le Premier ministre a encore reçu Modeste Bahati Lukwebo, chef du regroupement Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés -AFDC-A. Avec les deux leaders politiques, Ilunga Ilunkamba a échangé sur les candidatures de leurs structures devant faire partie du prochain gouvernement de la République.

Nommé depuis le 20 mai 2019, le Premier ministre Sylvestre Ilunga Ilunkamba a beaucoup croisé les bras. Le document sanctionnant les négociations de Mbwela Lodje à Kisantu, dans la province du Kongo central, est, pour lui, un outil important pour consulter les différents sociétaires de la coalition. La démarche qui a donné le go à l’ancien Directeur général de la Société nationale de chemin de fer au Congo -SNCC-  répond à deux étapes importantes. Il s’est agi d’abord de la formalisation de la coalition par les deux parties en présence, à savoir le FCC et le CACH. Ensuite, les signataires de ladite coalition devraient harmoniser le programme du gouvernement et procéder à la répartition des portefeuilles. Les deux niveaux ayant été franchis, Sylvestre Ilunga est dans le bain d’amorcer les contacts de mise en place de son équipe gouvernementale. Vital Kamerhe qui a ouvert les portes des consultations, a confirmé que les regroupements membres de la coalition au pouvoir s’activent à proposer des candidatures au Premier ministre en vue de former son cabinet de 65 membres en fonction de 42 pour le FCC et 23 pour le CACH. «Le gouvernement est le lieu de conjugaison d’efforts et des ressources pour atteindre les objectifs assignés par le Président de la République afin de répondre aux besoins de la population qui a voté pour le changement», a déclaré le Directeur de cabinet du Chef de l’Etat.Quant à lui, le sénateur Modeste Bahati a échangé, pendant deux heures, avec le Premier ministre Sylvestre Ilunga sur un certain nombre de problèmes. Le chef du regroupement politique AFDC-A a fait savoir au chef du gouvernement qu’il était le seul responsable à engager sa structure en termes des candidatures à proposer au prochain cabinet. Il a donné cette précision au PM Ilunga pour barrer la route aux dissidents de sa plate-forme, AFDC-A, qui tiennent à se positionner dans différentes institutions. Après l’UNC et l’AFDC-A, Sylvestre Ilunga va rencontrer les autres membres de la coalition. C’est le cas du PPRD, une formation importante de la majorité au pouvoir en termes du poids politique qui se mesure par le nombre d’élus à l’Assemble nationale. Les consultations vont se poursuivre avec les regroupements comme l’Union pour la démocratie et le progrès social et Alliés -UDPS-A et toutes les structures membres de la coalition. Cette étape témoigne clairement que le peuple RD-congolais connaîtra bientôt son nouveau gouvernement.

Dorian KISIMBA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom