Festivités de fin d’année: à Kinshasa, PCB mène une série d’actions sociales en faveur des populations démunies

0

La Plate-forme des Communautés de Base -PCB- a tenu à accompagner les populations démunies de la ville province de Kinshasa à vivre une fin heureuse de l’année 2018. Ainsi, les enfants, les femmes et les jeunes qui n’avaient perdu espoir se sont vus redonner sourire par cette Plate-forme. De quoi réaffirmer aux yeux de l’opinion RD-congolaise son caractère de véritable alternative sociale pour la fraternité, la solidarité et la cohésion des RD-Congolais. C’est dans cette optique que, adhérant à la vision de son initiateur, le Président Joseph Kabila Kabange, le président national de la PCB, Célestin Mbuyu Kabango Mukolwe, a impulsé un carnaval d’actions sociales diverses. Coordonnées des mains de maître par la présidente du comité de coordination provincial de la PCB Kinshasa, ces actions se sont déroulées simultanément dans différents endroits de la capitale RD-congolaise.

Les équipes des coordinations communales ainsi que celles des commissions des femmes et des jeunes de cette Plate-forme à vocation sociale, mobilisées depuis la veille, ont quadrillé la ville dès la matinée de ce samedi 29 décembre 2018. Elles ont ainsi pris d’assaut des hôpitaux et homes de vieillards, sans oublier des camps militaires, maraichages et autres lieux d’encadrement des jeunes et femmes nécessiteux.
On peut évoquer la descente de la délégation de la commune de Ngaliema au quartier Camp Luka où des femmes ayant accouché et leurs bébés ainsi que des patients qui étaient retenus au centre médical ASODEKI ont vu leurs factures intégralement réglées, avant de regagner leurs familles respectives. Aussi, cette délégation est allée remettre un lot de sacs vides aux familles dont les maisons sont menacées par des têtes d’érosion, pour leur permettre de les stopper. Pareille pour celle de Ngaba qui a permis aux accouchées et patients retenus à la maternité Mères et enfants de cette commune de rejoindre leurs domiciles.
Le vent de libération est allé jusqu’à Kimbasenke, où toutes les femmes retenues au centre hospitalier de Masina se sont vue relaxées grâce à la générosité de la PCB. A la polyclinique Andrée Nseki, c’est un jeune garçon qui a bénéficié de l’action salvatrice inattendue. Alors que les dames de la Commission des femmes de la PCB Kinshasa s’y sont rendues pour la remise d’un lot de désinfectants et autres produits de nettoyage, elles ont été interpellées par ce cas. Elles ont ainsi réglé sa facture pour lui permettre de fêter auprès des siens.
Les coordinations communales de la PCB Selembao et Gombe, elles, ont procédé à la distribution des vivres aux membres des communautés les plus démunies de leurs entités. C’est le cas de plus d’une centaine de veuves et orphelins du quartier Badiadingi pour la première et de plus d’une dizaine par chacun de dix quartiers de la commune pour la seconde. Plus de deux cents familles ont eu de quoi passer les derniers jours de l’année et voir entrer dans la nouvelle année en bonté. Pareil pour la coordination de Kinshasa qui, elle, est allée remettre des vivres au home des vieillards de Kabinda.
Dans la commune de Barumbu, par contre, c’est un repas de cœur qui a été partagé entre la coordination de la PCB et les habitants des camps Ndolo et Mbaki. Les femmes de ces deux lieux ont elles-mêmes participé à la préparation des mets qui étaient partagés à l’occasion. Pendant ce temps, l’Association des femmes qui s’adonne aux travaux de maraichage à la pépinière en face du quartier Mama Poto recevait la coordination de la PCB Kasa-Vubu. Sur place, elles ont reçu un lot important de matériels aratoires pour intensifier leur production. Et la commission des jeunes de la PCB Kinshasa réunissait les jeunes désœuvrés au siège de l’ONGD Anga pour un moment de partage dans le but d’assurer de bonnes festivités de fin d’année à cette catégorie sociale.
A la fin de cette journée, les autorités de la PCB, tant au niveau national que de la coordination de Kinshasa se sont vues satisfaites du travail de terrain accompli dans la ligne droite de la vision de son initiateur. Contrairement aux politiques qui vont vers la base avec intérêt, la Plate-forme des Communautés de Base, elle, va à la rencontre des populations à la base par vocation. Et elle assure de continuer sur cette lancée dans un esprit de fraternité et de solidarité pour la cohésion nationale.

Olitho Kahungu

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom