Expobéton 4: cap sur la création de l’autorité de gestion du Corridor-Ouest

0

«L’autorité de gestion aura la mission d’identifier et de mettre en œuvre des projets d’investissements régionaux et nationaux, intégrateurs dans les secteurs des infrastructures, des routes et ports, du transport multimodal autours desquels se développeront les projets de l’énergie, de l’habitat, du commerce transfrontalier sur différents pools de croissance tant en RD-Congo qu’en Angola, au Gabon, au Congo Brazzaville et en Centrafrique», a fait savoir Jean Bamanisa Saidi, président du comité d’organisation d’Expobeton 2019.

La 4ème édition de l’Expobeton 2019 a ouvert ses portes lundi 09 septembre au Pullman Grand hôtel Kinshasa, dans la commune de la Gombe. Pendant quatre jours, les travaux vont se dérouler autour du thème principal: «Du foncier rural au nouveau programme pour les villes en RD-Congo. Kinshasa 2050, mégalopole du Corridor-Ouest». Plusieurs participants ont répondu à ce grand rendez-vous. Notamment des professionnels en construction, des décideurs, des étudiants, des chercheurs. Dans son allocution, le président du comité d’organisation d’Expobeton 2019, Jean Bamanisa Saidi, a indiqué que cette 4ème édition met l’accent sur les besoins économique et social référencés lors de l’édition antérieure sur l’importance de la création et de l’organisation du Corridor-Ouest de la RD-Congo, sur l’axe Maluku-Banana avec les ramifications en Angola, au Congo Brazzaville afin de permettre aux différents gouvernements de pays impliqués, la mise en place des programmes synchronisés des activités économiques et industrielles au sein de ce corridor. Selon Jean Bamanisa, lors de la troisième édition, les participants et intervenants avaient d’ailleurs relevé l’importance de la mise en place de l’autorité de gestion de ce Corridor-Ouest, en intégrant tous les pays concernés. «Cette autorité de gestion aura la mission d’identifier et la mise en œuvre des projets d’investissements régionaux et nationaux, intégrateurs dans les secteurs des infrastructures, des routes et ports, du transport multimodal autours desquels se développeront les projets de l’énergie, de l’habitat, du commerce transfrontalier sur différents pools de croissance tant en RD-Congo qu’en Angola, au Gabon, au Congo Brazzaville et en Centrafrique», a-t-il fait savoir. A l’en croire, plusieurs recommandations formulées lors de la troisième édition notamment l’acquisition de nouvelles technologies pour la transformation économique et assurer certains mécanismes de protection et de garantie des investisseurs et des investissements; la nécessité de prolonger le chemin de fer de Matadi à Banana, l’effectivité du projet route rail Kinshasa-Brazza, et de la future voie ferrée Kinshasa-Ilebo, le déplacement du port de Kinshasa vers Maluku, ainsi que l’harmonisation des normes de construction des routes et des infrastructures ont été transmises aux autorités compétentes pour décision.

La rénovation de la ville de Kinshasa

Quant à cette 4ème édition, durant quatre jours, les panelistes vont exploiter diverses matières. Le même jour d’ouverture des travaux, dans l’après-midi, il y a eu des interventions sur les différents thèmes relatifs à la rénovation de la ville de Kinshasa, au développement urbain dont une session particulière dédiée au thème développé par ONU-Habitat, dans le cadre du lancement de son premier forum urbain international en RD-Congo dénommé «Engageons nous pour des villes et communautés sûres et durables». Le deuxième jour, les interventions ont été axées sur l’eau et l’énergie, l’environnement et le développement rural mais aussi sur les investissements et le partenariat public-privé dans la construction des équipements publics, de l’agro-industrie, des services. Au troisième jour, les intervenants parleront de thèmes ayant trait aux infrastructures, à la mobilité et à l’impact de la décentralisation sur l’amélioration de la qualité de vie à Kinshasa et ses environs. Le quatrième et dernier jour des travaux sera essentiellement consacré aux activités du Forum de l’ONU-Habitat et la paix, le développement humanitaire, dans le cadre de sa coopération avec la RD-Congo, ainsi que le lancement des travaux du Forum urbain international.

Amélioration des conditions de vie dans les grandes villes

Le président du comité d’organisation de ce salon d’investissements a, au nom d’Expobeton ASBL, réitéré son souci de voir les autorités tant politiques qu’administratives, accorder à cette initiative de création de l’autorité du Corridor-Ouest, une structure multilatérale entre l’Angola, la RD-Congo et le Congo. Puis, que les autorités s’accordent sur des accords multilatéraux de mise en place de cette structure capable de coordonner les politiques nationales de ces pays pour des projets industriels à développer. Jean Bamanisa Saidi a souligné qu’à travers les différents thèmes de débats, Expobeton recherche des solutions pour l’amélioration des conditions de vie dans les grandes villes, en partant de Kinshasa. «Notre souci est qu’à la clôture de cette session, nous soyons en mesure de nous imaginer la ville de Kinshasa en 2050 comme la mégalopole dans le Corridor-Ouest, parce qu’elle demeure le plus grand centre de consommation», a-t-il conclu.

De son côté, la représentante de la cheffe de la MONUSCO en RD-Congo a, dans son mot, rassuré de l’accompagnement de toutes les agences onusiennes dans la mise en œuvre du programme de gouvernance du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo pour l’amélioration des conditions de vie de la population. Représentant le Chef de l’État, Pius Mwabilu, ministre d’Etat en charge de l’Urbanisme et Habitat, a suggéré qu’Expobeton soit une opportunité pour réfléchir sur une nouvelle politique d’aménagement du territoire en RD-Congo. «Je vous recommande une collaboration étroite avec le gouverneur de la ville de Kinshasa. Je vous invite à proposer un modèle de l’urbanisme de l’ensemble de villes et villages du pays», a-t-il indiqué. La cérémonie d’ouverture des travaux s’est clôturée par la visite des stands.Olitho KAHUNGU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom