Didier Mumengi conditionne la fin de la pauvreté en RD-Congo au sacrifice du sénateur

0

Le sénateur Didier Mumengi, auteur du nouvel ouvrage «Manifeste pour un nouveau Sénat», reconnait avoir conditionné dans son œuvre littéraire la fin de la pauvreté en RD-Congo, au sacrifice de chaque sénateur. Il a fait cette déclaration dans son mot de circonstance prononcé pendant la manifestation du vernissage dudit livre, mercredi 06 novembre en la salle de spectacle du Palais du peuple. Prenant la parole, pour sortir le contenu de ce nouveau bébé littéraire, le Professeur Abbé José Pundu estime que le message clé de cet ouvrage est: «décoloniser la législation RD-congolaise», ce qui veut dire, précise-t-il, mettre en place une nouvelle manière de faire les lois. «C’est aussi une révolution qui se situe au niveau social et qui donne aux institutions de la République de travailler pour l’intérêt social. Produire des lois au profit du social», laisse-t-il entendre en appelant les sénateurs à travailler de manière à avoir des œuvres sociales qui luttent contre le sous développement. Le Professeur Abbé Pundu encourage en outre l’auteur du livre, indiquant que son ouvrage est une œuvre qui poursuit le combat pour un Congo nouveau. De son côté, le Professeur Léon Matangila, éditeur de l’ouvrage, loue les efforts mobilisés par l’écrivain du livre «Manifeste pour un nouveau Sénat». C’est dans ce sens qu’il appelle également les autres RD-Congolais à la production des ouvrages. «Nous sommes disponibles pour soutenir la production de tout RD-congolais dans notre maison d’édition  pour la construction d’un Congo nouveau», rassure-t-il. A la fin, l’auteur a salué la présence de ses collègues et de tous en les remerciant. L’ouvrage de Didier Mumengi a été porté sur les fonts baptismaux par le premier vice-président du Sénat, Samy Badibanga, qui n’a pas manqué d’encourager l’auteur. Edité par l’Harmattan RD-Congo, cette œuvre littéraire compte 192 pages et le premier chapitre s’intitulé: «Déclaration nationale du droit au bien vivre de chaque congolais», qui est en même temps un des différents projets qu’annonce l’auteur dans son livre. Plusieurs sénateurs, députés et d’autres autorités ont pris part à cette manifestation du baptême de cet ouvrage.Parousia MAKANZU

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom