Course au perchoir: Lugi Gizenga échoue à recaler Lokondo

0

Le député Henri-Thomas Lokondo va compétir à l’élection du bureau définitif de l’Assemblée nationale. Nonobstant les manœuvres visant son invalidation, l’élu de Mbandaka veut aller jusqu’au bout surtout qu’il a postulé comme indépendant. Pendant que nous étions sous presse, nous avons appris que le bureau provisoire de l’Assemblée nationale a rejeté la demande du regroupement politique PALU et Alliés consistant à recaler la candidature d’Henri-Thomas Lokondo au perchoir du bureau définitif de Chambre basse du Parlement.

En fait, dans sa lettre du 18 avril 2019 signée par le président Gizenga Lugi, le PALU et Alliés a dénoncé la candidature du député Henri-Thomas Lokondo au poste de président de l’Assemblée nationale. Ce regroupement estime qu’il a signé son appartenance à la Majorité parlementaire de la coalition FCC-CACH qui a aligné Jeanine Mabunda à la tête du perchoir de la Chambre basse.

«A cet effet, le regroupement PALU et Alliés soutient, sans réserve, la candidature sus-évoquée. En conséquence, nous vous demandons de rejeter, pour conflit d’intérêt, la candidature de Lokondo, en vertu de l’article 15 de la loi portant organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales telle que modifiée à ce jour», a écrit GizengaLugi dans sa lettre adressée au président du bureau provisoire de l’Assemblée nationale.

Mais aux dernières nouvelles, nous avons appris que le bureau provisoire de l’Assemblée nationale a rejeté la demande du PALU et Alliés. La conséquence directe est que le nom de l’élu de Mbandaka sera bel et bien affiché sur les valves de l’Hémicycle parmi les candidats retenus pour la compétition.

KISUNGU KAS

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom