Visite officielle de Fatshi en Belgique: ces images qui tuent Martin Fayulu

0

Les images ont parlé. La coopération diplomatique entre Kinshasa et Bruxelles entame une nouvelle ère. Pour sa toute première visite officielle depuis son élection à la magistrature suprême, Félix-Antoine Tshisekedi s’est vu réservé un accueil digne de son rang par le Royaume de Belgique. Le Chef de l’Etat RD-congolais a été honoré et reçu par sa Majesté Philippe, rois des Belges, au Palais royal. Un pari gagné en témoignent ces images et leur symbolique qui viennent d’anéantir le combat de Martin Fayulu sur la vérité des urnes et dont les partisans conduits par Boketshu 1er ont manifesté mardi 17 septembre à Bruxelles.

Contrairement à la récente déclaration de Martin Fayulu, candidat malheureux à l’élection présidentielle du 30 décembre 2018, qui estimait que la visite du Président de la République Félix-Antoine Tshisekedi en Belgique était une caution à la fraude électorale, le peuple belge ainsi que son Roi ont accueilli avec faste le Chef de l’Etat RD-congolais dès son arrivée à l’aéroport militaire de Melbroek en présence de plusieurs personnalités. Haie d’honneur dressée par l’armée royale et tapis rouge déroulé, l’hôte de marque accompagné de son épouse, la distinguée Première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi a été salué au pied de l’avion par Didier Reynders, deuxième personnalité du gouvernement belge. Les ovations des ressortissants RD-congolais en liesse étaient au rendez-vous. Outre la séance avec le Premier ministre Charles Michel, le Président de la République a été reçu par le Roi belge, sa Majesté Philippe.  Des moments forts immortalisés qui marquent la relance des relations diplomatiques entre Kinshasa et Bruxelles. Les images ayant parlé d’elles-mêmes, la visite de Félix Tshisekedi vient ainsi anéantir le combat sur la vérité des urnes de Martin Fayulu, candidat malheureux à l’élection présidentielle, malgré la marche de ses partisans mardi à Bruxelles conduits par Boketshu 1er.

Véritable poursuite de la coopération

Pour la deuxième journée de la visite officielle du Président RD-congolais, un mémorandum d’entente a été signé mardi 17 septembre par les ministres des Affaires étrangères de deux Etats sur la tenue régulière de consultations politiques bilatérales. En plus de la mise en place des ambassadeurs dans les deux pays, le document signé porte notamment sur la réouverture des Consulats généraux à Anvers et Lubumbashi. Il prévoit également un appui à l’Ecole nationale de l’administration -ENA- à Kinshasa ainsi que la formation de diplomates RD-congolais. Le vice-Premier ministre belge, ministre des Finances et de la coopération au développement, Alexander De Croo a, pour sa part, signé un mémorandum concernant la poursuite de la coopération gouvernementale et la consolidation des programmes en cours d’exécution, accompagnés d’un programme de transition. A cela s’ajoute la conclusion d’un programme de coopération qui sera la responsabilité du prochain gouvernement fédéral. Un mémorandum en matière de finances a été également conclu, permettant la relance d’une coopération dans ce domaine.

J. B

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom