BCNUDH lance la 1ère édition du concours Slam-poésie

0
26

En marge du 70ème anniversaire de la déclaration des droits de l’homme, le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme -BCNUDH- organise la première édition du concours Slam-poèsie sur les droits de l’homme. Axée sur le thème: «Debout pour les droits de l’homme», le concours a pour objectif celui de favoriser un espace d’expression, de communication et de cohabitation sans discrimination ainsi qu’encourager l’émulation créative et promouvoir les créations de poètes/slameurs et sensibiliser les citoyens sur leurs droits à travers l’art oratoire qu’est le slam-poésie.

 

A l’occasion de la commémoration du 70ème anniversaire de la déclaration universelle des droits de l’homme, le Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme -BCNUDH- lance la première édition du concours «Slam-poésie sur les droits de l’homme». Dans ce concours, les candidats s’affrontent en joute verbale, devant un jury composé d’experts en slam-poésie et en droits de l’homme. Placé sous le thème: «Debout pour les droits de l’homme», ledit concours décernera trois prix lors de la finale qui aura lieu le 09 décembre à Kinshasa. Selon le comité organisateur, en dehors des voices, les candidats ont la possibilité de déposer au BCNUDH une clé USB contenant une vidéo démo orale a cappella de tout au plus deux minutes ayant une très bonne qualité de son -pouvant simplement être tournée avec son Smartphone-, ainsi que le texte interprété saisi à la machine. Ils ont en outre signalé que cette première édition  du concours «Slam-poésie sur les droits de l’homme» a pour objectif de favoriser un espace d’expression, de communication et de cohabitation sans discrimination ainsi que d’encourager l’émulation créative et promouvoir les créations de poètes/slameurs et sensibiliser les citoyens sur leurs droits à travers l’art oratoire qu’est le slam-poésie. Cinq langues sont autorisées dont: français, kikongo, lingala, swahili et tshiluba. Par rapport à la population éligible pour participer à ce concours, il a été révélé que toute personne résidant en RD-Congo a le droit de participer, entre autres les femmes, les personnes appartenant à des minorités, les populations autochtones et personnes vivant avec handicaps sont particulièrement encouragées à postuler. Concernant les modalités pour postuler les organisateurs ont fait savoir que les personnes intéressées à participer au concours, peuvent postuler selon les modalités suivantes: le poème devrait être une œuvre originale du participant, la liberté de style slam en oral comme écrit -quatrains, etc.- tout en respectant le thème du concours et le passage peut se faire en solo, duo ou trio.

Mymye MANDA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom