AFDC-A en ordre de bataille pour la victoire de Shadary

0
59

L’Alliance des forces démocratiques du Congo et Alliés -AFDC-A- est déjà en ordre de bataille pour les scrutins du 23 décembre, avec pour objectif premier la victoire d’Emmanuel Ramazani Shadary, dauphin du Président de la République Joseph Kabila Kabange. Ce regroupement politique a présenté ses candidats députés nationaux et provinciaux de Kinshasa et ceux des autres provinces se trouvant dans la capitale RD-congolaise le samedi 24 novembre à l’esplanade de la Foire internationale de Kinshasa -FIKIN. Déjà, à 15 heures, l’esplanade de la FIKIN était noire du monde venu de toutes les communes de Kinshasa. Tous ces candidats, accompagnés par leurs bases respectives, n’ont pas voulu manquer à cet important rendez-vous à caractère politique.
La fine pluie qui est tombée le samedi matin n’a pas empêché les candidats de l’AFDC-A de mobiliser les militants pour la réussite de la manifestation. C’est une démonstration de force. A 16 heures, une jeep blanche blindée de marque Mercedes a fait son entrée à la FIKIN. A son volant, Modeste Bahati Lukwebo. Souriant, il est descendu de sa voiture sous les ovations de la foule. Le président et autorité morale de l’AFDC-A s’est vu obligé de faire le tour de l’esplanade de la FIKIN pour saluer les cadres, militants et les sympathisants venus assister au lancement de la campagne électorale. Modeste Bahati Lukwebo prend place au podium. Le modérateur, Me Marc Ekila Likombo prend la parole. Il présente les candidats par circonscription électorale -Tshangu, Mont-Amba, Lukunga et Funa-, puis les candidats des autres provinces se trouvant sur place. Chacun d’eux salue l’autorité morale pour recevoir sa bénédiction sous les acclamations de l’assistance.

AFDC-A déterminée pour la victoire de Shadary
Le clou de l’événement: Modeste Bahati prend la parole. Son adresse est courte mais très significative. Il a spécialement invité ses candidats à bosser dur pour obtenir plus de siège à l’Assemblée nationale et dans les Assemblées provinciales pour avoir droit au chapitre lors de partage des responsabilités.
«Pas d’attaque personnelle pendant la campagne. Battez campagne dans le respect des règles de l’art. Faites passer vos idées pour mériter le suffrage des électeurs», a recommandé Modeste Bahati. Et d’insister: «notre candidat Président de la République c’est Emmanuel Ramazani Shadary. Après le 23 décembre, c’est lui que nous aurons comme Président élu de la République démocratique du Congo pour continuer la reconstruction de notre pays commencée par Joseph Kabila Kabange, l’autorité morale de notre méga plateforme électorale Front commun pour le Congo».
Le regroupement politique AFDC-A compte 30 partis ainsi que plusieurs personnalités politiques. Il a aligné 492 candidats sur la liste des législatives nationales et 706 pour les législatives provinciales. Les candidats sont très bien sélectionnés avec beaucoup de rigueur. Ça fait du lourd, peut-on constater. Parmi eux, il y a le célèbre chanteur Noël Ngiama Makanda Werrason, Jean-Marie Lukulasi, l’ancien gouverneur du Haut-Katanga, Jean-Claude Kazembe Musonda, Steve Mbikayi, Nene Ilunga Nkulu, le bâtonnier Matadi Wamba, le Professeur Rémy Musungayi Bampale.

Christian BUTSILA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom