À Bandundu-Ville, en pleine campagne, des bandits à mains armées attaquent la famille du ministre Papy Niango

0
462

À Bandundu-Ville, chef-lieu de la province du Kwilu, la campagne électorale s’est ouverte sur fond d’insécurité et d’intimidation. Après le cambriolage du couvent des religieux de Nto Luzingu, des bandits à mains armées ont attaqué des membres de la Famille du ministre des Sports et Loisirs, Papy Niango, candidat à la députation nationale dans la ville de Bandundu. Selon plusieurs témoins, les armes de ces bandits ont détonné entre 1h et 2h du matin, blessant un locataire. « Les assaillants nous ont réclamé l’argent de la campagne mis à notre disposition par le ministre des Sports et candidat député Papy Niango. Ils ont cassé la boutique du grand frère du ministre, emporté 880.000 francs congolais, des appareils électroménagers, notamment des caméras, des baffles et des postes téléviseurs », a rapporté un témoin dénonçant le climat d’insécurité et d’intimidation entretenu en pleine campagne électorale.
Samedi, le redoc, agissant pour le compte du gouverneur Michel Balabala, a proféré des menaces à l’endroit du bourgmestre Papy Bula, l’un des soutiens politiques du candidat Papy Niango.

Tino MABADA

REPONDRE

Veuillez saisir votre commentaire
Veuillez saisir votre nom